Faire la paix avec son passé

Faire la paix avec son passé

Pascale Garnier coach à Pélissanne

Faire la paix avec son passé

Découvrez comment faire la paix avec son passé

Combien de fois vous sentez-vous happé(e)s par la nostalgie ? Vous savez, pas la douce nostalgie de moments heureux, mais celle qui est proche du flashback désagréable. Il y a des moments passés qui peuvent vous empêcher d’avancer, des moments qui se rappellent à vous et déclenchent des guerres.

Des problématiques que vous pouvez ressentir à l’intérieur de vous mais qui peuvent aussi rejaillir sur votre vie présente. Si vous vous sentez empoisonné(e)s ou bloqué(e)s par votre passé, alors cet article est fait pour vous. Découvrez comment vivre en paix. Comment faire la paix ? Suivez le guide et découvrez la langue des oiseaux.

LES IMPACTS DU PASSE

Il se dit souvent que le bonheur réside dans le simple fait que le moment présent existe. Pourtant, notre passé reste ancré en nous. Si celui-ci a connu quelques turbulences pendant notre enfance, notre adolescence ou alors en tant que jeune adulte cela peut le gâcher.  Comment ? A cause de regrets, de la nostalgie ou d’une douleur.

En effet, dans mon article comment apprécier sa propre compagnie, nous avons mis en évidence que certaines personnes n’aimaient pas être seule à cause, notamment d’une mauvaise expérience du passé. Pour remédier à cela, une liste de solutions avaient été proposées pour aimer être seul. En voici quelques-unes : faire ce que vous aimez, organiser vos pensées en solitaire, mettre à jour tout ce que vous avez remis  “à plus tard”. L’une des solutions que j’aborde était déjà l’importance de faire la paix avec votre passé. 

Ainsi j’évoque déjà  avec vous certaines questions à vous poser pour commencer à faire la paix avec lui comme :

  • Quand est-ce que je me suis senti anxieux pour la première fois quand j’étais seul ?
  • Que s’est-il passé ? 
  • Qu’est ce que j’ai ressenti ? 
  • Est-ce que je porte le poids du passé dans mon présent ? 
  • Que puis-je faire pour guérir et apaiser l’enfant en moi qui a vécu tout cela ? 

 Notre passé peut s’immiscer dans nos vies amoureuses ou professionnelles et nous rendre la vie difficile. Mesurez et listez les impacts que vous ne voulez plus vivre, c’est le point de départ pour aller chercher la paix en vous-même.

NOTRE PASSÉ ET NOS ÉMOTIONS

Lorsque nous sommes enfants, nous apprenons énormément de choses sur divers sujets : l’éducation des parents, l‘école, les copains, les amis et les parents des amis… autant de moment où notre apprentissage se construit. De même, il se réalise aussi au travers de traumatismes ou situation particulièrement violente en tant qu’enfants ou adultes en construction.

Nous grandissons en continuant d’apprendre. N’étant pas constitué d’unités d’information pour lesquelles nous pourrions facilement et librement avoir accès, le passé peut nous changer à tout jamais. Pourquoi ? Parce que nous vivons une multitude d’événements qui peuvent nous transformer. Les événements qui ont cette possibilité unique sont ceux auxquels nos émotions sont associées.

Pour le docteur en psychologie et psychothérapeute Jean Louis Monestés « Il existe un lien entre la mémorisation et les émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables« . Par ailleurs, en tant qu’être humain, nous nous souvenons d’un événement en particulier qu’il soit associé à du positif ou du négatif s’il fait appel à nos émotions. Si celui-ci est négatif,  cela nous permet de nous créer une alerte.

Dans une situation que nous vivons cela peut nous pousser à faire les mêmes erreurs qu’auparavant

Dans une situation que nous vivons cela peut nous pousser à faire les mêmes erreurs qu’auparavant.

 Et cela à cause des émotions négatives ressenties et des fausses croyances que cela a entraîné. Par conséquent nous avons alors plus facilement conscience qu’il s’agit d’un danger ou d’une situation qu’il ne faudrait pas que l’on reproduise.

L’exemple de Paul

“Je n’arrive à rien, la création ce n’est pas fait pour moi” est une croyance qui s’est forgée chez Paul au fil de son éducation. Ses parents lui répétaient sans cesse que dessiner ne sert à rien, que les chiffres rapportent plus.

Aussi, même lorsque Paul tentait de s’épanouir dans cette passion endormie qu’est le dessin : il n’arrivait pas à s’y plaire. Parce qu’une fausse croyance liée à la peur de décevoir ses propres parents s’est installée en lui. En conséquence, nous sommes guidés par ces croyances qui font nos évolutions de vies, certaines nous permettent d’avancer mais parfois elle vous bloque

Au contraire,  les événements positifs liés à des émotions positives jouent un rôle clé. Ses événements, nous laissent un sentiment de bien-être et une sensation de sécurité, qui nous poussera à les reproduire. Ce sont des croyances favorables à votre épanouissement qui peuvent ainsi vous guider longtemps.

Il n’est pas possible de déloger une croyance bonne ou mauvaise pour vous. Par contre vous pouvez apprendre à accepter ce passé, comprendre cette croyance, l’épouser et la reconnaître lorsqu’elle s’enclenche. Parfois pardonner son passé et accéder à de nouvelles croyances suffit à ouvrir de nouvelles portes.

APPRENDRE A PARDONNER SON PASSÉ

Savoir faire la paix avec votre passé vous permet d’apprendre à l’accepter. De même tenter d’oublier des événements marquants de celui-ci, c’est oublier notre histoire, oublier d’accepter les émotions que cela nous a fait ressentir lorsque vous évitez d’en parler, ou éviter de retourner sur des lieux importants de votre passé.

Mais aussi le fait que vous ne prêtez pas attention aux souvenirs qui refont surface. Cela donne du crédit, du pouvoir à votre passé. Essayer d’oublier notre passé et les émotions traversés à ces moments-là, fait que nous leur laissons plus de place dans nos vies.

Cela donne du crédit, du pouvoir à votre passé. Essayer d’oublier notre passé et les émotions traversés à ces moments-là, fait que nous leur laissons plus de place dans nos vies.

A la place d’agir comme cela, je vous propose une solution alternative. Faire la paix avec lui et accepter son existence.

Comment ? En l’accueillant et en l’aimant ! Acceptez-vous, acceptez que le passé est votre histoire.

Accueillir votre passé vous permet de vous ouvrir envers ce qui vous est arrivé. Cette ouverture, vous offre un regard nouveau sur votre parcours. Prenez conscience que les événements qui sont derrière vous, ne peuvent à eux seuls vous définir. Il s’agit en réalité de plusieurs et différentes étapes de la longue vie que vous menez et non, une manière de nous représenter en tant qu’individu. Les choix que vous avez fait à l’époque doivent être assumés, si vous avez pris ces décisions c’est que vous les aviez jugées bonnes pour vous à l’époque.

Ne soyez pas trop dur(e)s avec vous-même : pardonnez-vous

Cette compréhension est importante, c’est un élément clé pour vous afin de vous sentir plus libre de ne plus sentir le poids de votre passé. 

Je ne vous cache pas, que certains éléments de votre passé sont et seront toujours plus difficiles à surmonter. Contrairement à d’autres éléments, ils vous laisseront des marques dures et douloureuses. L’aide d’un ou d’une thérapeute sera alors nécessaire pour arriver à accepter et accueillir afin de faire la paix avec celui-ci.

Qu’importe, l’élément, l’histoire qui peut vous peser sur l’épaule, prendre le temps de faire le travail nécessaire pour faire la paix avec votre passé, apportera une réelle harmonie dans votre vie et avec vous-même. Voire même, cette paix avec notre passé peut devenir une vraie force.

LE PASSÉ : NOTRE FORCE DE DEMAIN

Très régulièrement nous avons tendance à penser que les histoires difficiles vécues précédemment sont des entorses, ou des erreurs de parcours voir des faiblesses.

Le passé, c’est notre histoire. Il s’agit d’une partie de nous. Grâce aux éléments de votre vie difficiles, vous avez en votre possession  des clés qui vont vous aider à avancer dans votre vie

Le passé, c’est notre histoire. Il s’agit d’une partie de nous. Grâce aux éléments de votre vie difficiles, vous avez en votre possession  des clés qui vont vous aider à avancer dans votre vie.

Je vous donne un exemple, bien que votre passé soit douloureux, cela vous permettra de développer une grande ambition et de la force, qu’une personne ayant un passé plus clément n’aura pas forcément. Revenons sur l’histoire de Paul, dès qu’il a accepté sa croyance, rappelons-là “Je n’arrive à rien, la création ce n’est pas fait pour moi” à été révélée.

Paul a compris que cette croyance trouvait ses fondements dans la figure parentale. Il a fait de la parole de ses parents une croyance guidante. Oui, il ne serait pas expert comptable aujourd’hui sans celà. Mais à présent Paul veut aller vers ses passions d’enfants non assouvies : le dessin.

Ainsi cette première croyance l’a modifiée : “oui, je me suis concentré sur les chiffres et je suis à présent un expert comptable reconnu”, “ma concentration et ma capacité à analyser les situations vont m’aider à exprimer mon art.” Cette fausse croyance a longtemps guidé Paul, mais à présent il choisit d’en aborder une nouvelle. 

Les situations difficiles de notre passé, une vraie force

De plus, face à une situation difficile, vous serez sûrement plus à même de gérer cette situation, à l’inverse d’une personne pour qui la vie aurait été plus douce. Pour Paul, cette nouvelle croyance s’appuie sur une croyance très forte du passé, ce qui en fait une force pour avancer dans le présent.

Avoir un passé plus difficile peut aussi vous faire bénéficier d’une plus grande empathie envers les personnes qui se retrouveront dans des situations similaires à la vôtre. Vous saurez être d’une plus grande aide pour d’autres personnes.

Et si nous prenions un instant pour regarder autour de nous ? De qui sont composées les associations pour venir en aide à des victimes de maladies ou de souffrances ? Souvent des anciennes victimes qui utilisent leurs expériences pour aider, tendent la main auprès des personnes qui ont les mêmes problématiques qu’eux.

Notre passé nous aide

Bien-sûr toutes les personnes ayant souffert d’un trouble passé ne peuvent pas être en mesure d’aider son prochain. Et ce n’est pas grave. L’important ici, c’est de comprendre que ce que nous vivons, que ce que l’on a à vivre bientôt, que ce qu’on a vécu, nous aide. Cela nous aide à avoir de la force pour avancer toujours dans notre vie.

Nous pouvons décider de faire de notre passé, plus qu’un fardeau. À la place ? Celui-ci peut réussir à apporter au monde une vision qui n’avait encore jamais été présente.

La langue des oiseaux pour faire la paix

Si vous avez vécu un passé douloureux, cette technique peut vous permettre, avant de faire la paix avec votre passé. De comprendre plus aisément ses situations compliquées, et de faire un point sur comment vous vous sentez face à elles. La langue des oiseaux va donner un sens aux phrases, aux mots et plus particulièrement aux lettres. Cette méthode fait appel à plusieurs procédés (les inversions, les anagrammes etc). Faites un point dans votre vie, avec moi, grâce à cette technique.

Parfois, certaines expériences passées, fausses croyances et situations du passé sont bien plus difficiles à gérer que celles de Paul. Oui, il est essentiel de faire la paix avec le passé. Parfois, vous n’y arriverez pas seul(e)s et  faire appel à des professionnels comme des thérapeutes peut se révéler nécessaire.

Je suis Pascale Garnier Coach de vie certifiée en développement personnel, je peux aussi vous aider, notamment avec la méthode de la langue des oiseaux

Connaissez-vous la méthode de la langue des oiseaux ?

Savez-vous que l’oiseau est un animal qui à toujours été un symbole fort permettant de relier l’être humain à deux de ses dimensions : physique et spirituelle ? 

Le principe de cette langue, c’est qu’il s’agit d’une langue permettant de donner un sens aux lettres, aux phrases, et aux mots d’une façon assez particulière. Cette langue repose sur des jeux de sonorités et sur le symbolisme des lettres. 

Quelques exemples :

  • ADN : AeDeN/ AEden = le jardin d’Eden 
  • Ange : En-je (Géant = Ange? les 7 Gnomes qui vont chercher des Gemmes) L’étymologie du mot ange vient du grec angelos le messager. Tout comme le dieu Hermès est le messager des dieux. 
  • Apprentissage : Apprenti sage 
  • Argent : art d’être avec les gens/ l’art des gens 
  • Bonheur : la bonne heure Carpediem/ Car paix dit aime Cartes / traces / écarts 
  • Convaincu : Je t’ai con-vaincu. Qui est vraiment le con ?
  •  Crucifix : si c’est CRU ça se FIXE… les croyances créent le monde. 
  • Elémentaire : Elément – Terre 
  • FORT : Feu, Eau, aiR, Terre. Avec 4 éléments vous êtes FORT. Si on retire la Terre, donc le réel, il ne reste plus que le FOR intérieur… 
  • « François » (= »franc avec soi »)
  • Guérison : guérit – son / les sons qui guérissent 
  • Guérir : Gai – Rire / rire est le meilleur moyen de guérir 
  • Héros : Air – eau (RO : OR… Orienter Rectifier) information : IN-Formation. Le sans forme. RO + I = ROI : le Héros + Intelligence (Intuition) = ROI 
  • La magie : L’âme agit – L’Image (influence des images publicitaires !) 
  • La matière: L’âme à tiers… (donc l’âme n’est que le tiers de la personne… corps-âme-esprit ?) 
  • La mort : L’âme hors L’amour : L’âme – our… OUR = ‘owr lumière en hébreux.
  • « larme » (= « l’arme ») 
  • Les mots : les maux
  • Maléfice : Mâle et fils (la transmission uniquement masculine)
  • Message :  mes sages ou mets sages, 
  •  « métamorphose » (= »mets ta mort et ose »), 
  • Morsure : la Mort sûre… 
  • Naissance : nait sens… 
  • Naître : N-être
  • Sésame :  ces âmes, incarné : un car né
  • « silence » (= « si lance »), , « mer » (= »mère »),

Une technique efficace :

Si vous avez vécu un passé douloureux, cette technique peut vous permettre, avant de faire la paix avec votre passé. De comprendre plus aisément ses situations compliquées, et de faire un point sur comment vous vous sentez face à elles. Ce langage permet de révéler des réalités ou des éléments clés pour faire la paix avec les événements du passé.

La langue des oiseaux va donner un sens aux phrases, aux mots et plus particulièrement aux lettres. Cette méthode fait appel à plusieurs procédés (les inversions, les anagrammes etc). Faites un point dans votre vie, avec moi, grâce à cette technique.

Pour Paul, il a su avec les mots identifiés poser les motivations de ses parents qui étaient devenues les siennes avec le mot argent, donc l’art d’être avec les gens. Ces quelques mots permettent à Paul de réaliser qu’il est sensible à l’art et aux personnes qui l’entourent.

Le premier chemin qu’il à emprunté était sur le premier sens du mot, mais avec le langage des oiseaux une nouvelle voix, plus en adéquation avec ses désirs intérieurs s’offre à lui. Et vous vous devez le ressentir en lisant l’histoire de Paul, il s’agit bien là de continuer à donner du sens au passé et au présent.

3 PRÉCEPTES POUR APPRENDRE À FAIRE LA PAIX AVEC VOTRE PASSE, TOUT AU LONG DE VOTRE VIE

Apprenez à vivre dans le présent :

Pour cela, si lors d’un moment positif, des éléments négatifs essaient de s’immiscer,  concentrez-vous sur votre respiration, sentez l’aire entrer et sortir de vos poumons

Utilisez vos émotions négatives :

Comprenez pourquoi vous ne faites pas confiance aux autres. Mal au ventre à cause d’une boule de stresse négative ? Respirez. Posez-vous et essayez de comprendre pourquoi cette émotion négative est là. Grâce à cela vous trouverez plus facilement ce qui ne va pas et avancerez !

Soyez patient :

Le temps peut être long d’ici à ce votre passé, vous laisse tranquille. Prenez du temps pour vous, soyez doux avec vous, écoutez vous ! Prenez votre temps, guérir de son passé ne se fait pas en un jour !

Zoom sur Bayonne

Dans un article du journal Entreprendre, Jean Raoul Ismaël évoque avec le public les clés de sa réussite, et souligne les nombreuses épreuves difficiles qu’ il a dû affronter.

Pascale Garnier : ”Monsieur Ismaël en mettant en avant des points clé de sa réussite dans cet article met aussi en avant des points douloureux de son passé comme son divorce. Pour continuer à avancer il a su faire la paix avec cet événement douloureux, et en témoignant il permet à d’autres d’engager ce processus de paix. Certaines personnes se tourneront sûrement vers des professionnels pour leur venir en aide. Certains leurs proposeront la technique de la langue des oiseaux pour faire un point dans leurs vies et d’avancer avec de de nouveaux objectifs, comme Monsieur Ismaël »

Pascale Garnier coach professionnelle à Pelissanne.

Rencontrez Pascale Garnier à Pelissanne.

Comment quitter une relation toxique ?

Comment quitter une relation toxique ?

Vous vous sentez sous emprise, vous êtes isolé(e)s et cherchez comment sortir d’une relation qui vous empoisonne… Est-ce une relation toxique ? Et comment vous en sortir ? Pascale Garnier vous présente tous les mois des solutions d’experts pour ressentir, évoluer et avancer dans vos projets personnels, tout comme professionnels.
Pascale Garnier coach à Pélissanne

Comment quitter une relation toxique ?

Découvrez comment quitter une relation toxique

Vous vous sentez sous emprise, vous êtes isolé(e)s et cherchez comment sortir d’une relation qui vous empoisonne… Est-ce une relation toxique ? Et comment vous en sortir ? Pascale Garnier vous présente tous les mois des solutions d’experts pour ressentir, évoluer et avancer dans vos projets personnels, tout comme professionnels.

L’intuition est un outil puissant pour vous laisser guider par votre moi intérieur. Lorsqu’une situation ou une relation vous est néfaste et que vous ressentez l’envie de fuir… c’est que cet article vous sera utile.

DETECTEZ LES RELATIONS TOXIQUES

Dans  l’article : Reconnaissez les relations toxiques nous vous avons proposé de nombreux outils pour détecter une situation toxique. Voici pour un récapitulatif utiles les quelques questions qui vous permettront de détecter ce type de relation : 

1/Comment vous sentez-vous en la compagnie de cette personne ?

Si vous vous sentez mal ou déstabilisé, ou perdu : c’est qu’il y à matière à s’interroger plus encore. Surtout si cette sensation est fréquente et que vous ne trouvez pas de solution pour arranger la situation. Au delà d’un malaise ressenti, réfléchissez et posez par écrit les situations, les faits et les mots qui vous mettent dans cet état. Documentez et conservez des preuves (photo, sms, lettre, objet cassé, etc.) de ces moments pourra vous aider à prendre des décisions le moment venu. 

2/ Quelle note posez-vous à cette relation ?

Pour la ou les personnes concernées, notez les relations de -5 à +5. Plus la note est positive, plus la relation contribue à votre bonheur et votre épanouissement. Pensez donc à fréquenter ces personnes en priorité. Plus la note sera négative, plus cela signifiera qu’il y a une gêne avec la personne concernée et que la relation peut être nuisible. Il faut en chercher les raisons et vous demander s’il faut vous en éloigner. Soyez objectif, il s’agit de votre ressenti et de votre bonheur. Listez les mots clés et raisons d’une telle note, posez les critères de votre bonheur.

3/ Est-il possible d’agir sur vos relations ?

Après la phase d’annotation arrive la phase de réflexion et d’analyse. En voyant les notes attribuées à chaque personne de votre liste, pensez au temps que vous passez avec chaque personne. Posez-vous les bonnes questions, par exemple, “Quel est le score de la personne qui m’accompagne le plus ?” ou encore “Combien de temps je passe avec quelqu’un + et quelqu’un – ?”. Vous déciderez ensuite de la manière dont vous allez réagir aux résultats, il faut suivre votre instinct et savoir lâcher prise. Si les personnes qui vous accompagnent le plus dans la vie se révèlent être “-” pensez à communiquer les raisons de ce ressenti et voyez si la situation peut s’inverser. 

Si toutes vos bonnes volontés n’aboutissent pas et que vous voyez que la situation empire et que vous vous sentez acculé(e)s dans la relation… alors il y a fort à parier que la fuite soit la seule possibilité.

4/ Pouvez-vous vous éloigner d’une relation qui n’évolue pas dans le bon sens ? 

Lorsqu’une relation vous déçoit, le premier réflexe est souvent de réduire son niveau d’investissement dans cette relation. S’éloigner lorsque la situation vous  est néfaste est logique et cela peut passer par le fait de réduire la fréquentation ou les temps de partage. Il y a parfois des moments de vie où s’éloigner est plus facile à dire qu’à faire : démissionner parce qu’il s’agit de votre supérieur(e) ou divorcer parce que c’est votre conjoint(e)… S’éloigner n’est pas aisé quand la personne est proche et liée à votre quotidien. Quand bien même elle nuit à votre bonheur il se peut que vous n’arriviez pas à vous éloigner… dans ce cas, nous parlons bien d’une relation toxique.

Grâce à ces étapes vous pourrez vous rendre compte des personnes qui vous apportent du positif et les autres, vous pourrez ensuite ajuster vos fréquentations et pouvoir vous rapprocher des personnes qui ont un impact positif sur vous. Pensez à ne pas écarter certaines personnes sans raisons, dans toutes relations il y a toujours des moments difficiles qu’il faut apprendre à surmonter pour éviter de mettre fin à une relation qui peut s’arranger.  

FUIR UNE RELATION TOXIQUE

Au cours de notre vie nous faisons diverses rencontres qui se révèlent plus ou moins saines. Nous savons désormais les reconnaître, reste encore à savoir s’en débarrasser !

Au cours de notre vie nous faisons diverses rencontres qui se révèlent plus ou moins saines. Nous savons désormais les reconnaître, reste encore à savoir s’en débarrasser !

 Il s’agit d’un travail personnel à faire. Demander de l’aide, élaborer un plan, prendre ses responsabilités, apprendre du passé, s’aimer et se donner de la compassion. Mais avant tout il faut savoir “Pourquoi ?” vous devez fuir ses relations là.

Lorsque vous vous retrouvez embarqués dans une relation toxique vous vous perdez et nous n’êtes plus vous-même. Une emprise psychologique est exercée sur votre moral et votre mental. Il se peut que vous changiez, vous vous isoliez. Vous rencontrez des difficultés à savoir ce qui doit être fait ? Vous ne voyez plus la logique des événements ni les raisons pour lesquelles vous devriez quitter cette situation ? Enfermé(e)(s) et bloqué(e)(s) : des problèmes se ressentent sur vous-même. Votre entourage essaie peut-être de vous alerter mais le chemin part de vous. Vous posez-vous des questions ?

Analysez et définissez ce qui vous empoisonne dans cette relation toxique. Vous devenez émotionnellement instable(s), agressif(s) et isolé(e)(s) de vos proches… c’est un signal qui doit vous alerter et vous donner l’envie de fuir. Oui, fuir. Une relation toxique a la force de s’infiltrer dans toutes les parties de votre personne et de votre vie. Pour vous en sortir, il faut partir loin. Pourquoi donc faut-il fuir ? Parce qu’aucune autre option ne fonctionne.

Souvent malsaines, ces relations créent un mal-être qui vous tire vers le bas et peut vous déprimer voire vous détruire. Nous espérons que grâce à ces quelques astuces que je vais vous donner vous arriverez à vous décrocher d’une emprise suffisamment longtemps pour vous enfuir loin.

SE RETROUVER

Tout d’abord, il faut renouer avec soi-même. C’est-à-dire se retrouver, retrouver confiance en nous, retrouver votre estime de vous et écouter ses besoins.

Passer par l’étape de l’autosuggestion est un premier pas pour se rendre compte que cette relation ne vous correspond pas “Ma personne est plus importante et je ne mérite pas cela”.

Passer par l’étape de l’autosuggestion est un premier pas pour vous rendre compte que cette relation ne vous correspond pas et écouter votre petite voix qui vous dit “Ma personne est plus importante et je ne mérite pas cela”.

Bien sûr vous ne vous posez pas en victime cela risquerait de vous renfermer encore plus, vous n’êtes pas des petites choses fragiles, ce positionnement ne permet pas d’aller de l’avant.

Se retrouver, synonyme de se ressourcer

Bien sûr vous ne vous posez pas en victime cela risquerait de vous renfermer encore plus, vous n’êtes pas des petites choses. Il faut alors se retrouver, c’est avant tout une étape cruciale pour se ressourcer, après une relation épuisante et dans laquelle on a pu s’oublier,  il est important de se concentrer sur soi-même et se consacrer du temps afin de retrouver des forces pour repartir.

 De plus, il faut réapprendre à vivre pour soi et par soi-même, retrouver une vie dans laquelle vous vous écoutez et vous vivez pour vous-même. Vous devez faire passer vos activités favorites en priorité et vous devez les faire seul. Il faut passer par cette phase pour se reconstruire.  

Mais pour cela il faut retrouver votre estime, ce n’est pas négligeable et c’est un pas à faire. Réapprendre à s’aimer n’est pas un exercice facile après avoir été au fond du seau mais il faut arriver à s’aimer. Commençons par l’aspect physique, il faut vous plaire et reconnaître vos atouts, rendez-vous compte de votre potentiel physique, vous ne cherchez pas à plaire à tout le monde juste à vous-même.

Ecoutez-vous

 Sur le passif, l’estime se retrouve par l’acceptation des situations précédentes. Apprenez à écouter votre voix intérieure qui vous sonde positivement pour accepter et vous pardonner. Ce sont les clés pour s’aimer à nouveau. Beaucoup de personnes se retrouvent désarmées et ayant perdu toute confiance et estime d’elles-mêmes à cause de relations toxiques, pour autant il faut faire un travail personnel.

Retrouver confiance en soi peut s’acquérir de plusieurs façons, retrouver confiance en ses capacités veut dire qu’il faut oser agir, prendre le risque de passer à l’action. Je sais qu’il est difficile de se jeter à l’eau mais il faut faire preuve de courage afin de voir le résultat. Le résultat ne peut être que positif pour vous étant en phase d’apprentissage. Comme on dit “Qui ne tente rien n’a rien !” il serait dommage de vivre avec des regrets alors foncez !

COMPRENDRE ET REPRENDRE LE CONTRÔLE

Après cette prise de conscience, vous devez comprendre vos émotions et  reprendre le contrôle de celles-ci pour sortir de l’emprise de quelqu’un d’autre et vivre au mieux votre vie.

Après cette prise de conscience, vous devez comprendre vos émotions et  reprendre le contrôle de celles-ci pour sortir de l’emprise de l’autre et vivre au mieux votre vie.

Il faut devenir responsable de vos émotions, personne ne les contrôle et ne les cause à votre place, personne ne vous fait pleurer à condition que vous le permettiez. Vous ne pouvez blâmer que vous-même de ressentir ces émotions. Pour autant, il ne faut pas culpabiliser de ressentir ces sentiments, ils font partie de la vie et sont au cœur de celles-ci.

Dans les relations toxiques, les émotions sont mises à rude épreuve, ne laissez personne prendre possession de vos émotions et les manipuler. Votre seul chef ici c’est vous-même. Laisser quelqu’un avoir la main posée sur vos émotions, c’est lui laisser la possibilité de vous diriger. Il est important de garder le contrôle de ses émotions et les réguler. N’atteignez pas des extrêmes et ne vous mettez pas dans des états disproportionnés.

Les émotions

Elles nous épuisent et sont souvent désagréables. La colère peut être une émotion négative quand elle est excessive. Chose à éviter. La tristesse quand on s’y enlise peut déclencher une dépression. Pour ne pas arriver à ces extrêmes là, apprenez à vous écouter, reprenez le contrôle et maitrisez l’intensité de vos émotions.

 Le plus important est alors de savoir réagir correctement pour vous et votre santé. Il est également important de comprendre vos émotions, vous connaissez bien la joie, la tristesse, la peur, le dégoût et la colère, chacune des émotions transmet un message. La colère souligne l’absence du respect des limites. Vos émotions retranscrivent votre petite voix intérieure, veillez à ne pas créer de distorsion entre les deux. D’où l’importance d’apprendre à écouter votre petite voix, prenez le temps de l’écouter pour ne pas laisser le contrôle à quelqu’un d’autre et n’exagérez pas vos émotions, vous finirez même par ne plus savoir pour quelles raisons vous êtes dans cet état.

FIXER SES PROPRES LIMITES

Il faut savoir mettre vos limites, les respecter et les faire respecter !

Vous devez vous fixer des limites et vous même les respecter avant de vouloir les imposer aux autres. Vous devez encadrer votre vie, vous choisissez de vivre, ressentir votre vie comme vous l’entendez cependant il faut savoir créer un cadre à celle-ci pour ne pas déborder.

Vous devez vous fixer des limites et vous même les respecter avant de vouloir les imposer aux autres. Vous devez encadrer votre vie, vous choisissez de vivre, ressentir votre vie comme vous l’entendez cependant il faut savoir créer un cadre à celle-ci pour ne pas déborder.

Avant de fixer ses limites il faut savoir les connaître, reliées à vos valeurs il faut savoir que vous ne les enfreindrez pas. Les enfreindre, vous ferez perdre une certaine estime de soi. Quand on ne respecte pas ses propres règles, on ne s’aime plus. Par exemple, l’une de vos valeurs est la loyauté, il faut l’être et respecter votre valeur en l’appliquant à vous même et auprès des autres.

 Si vous ne le faites pas, vous culpabiliserez de ne pas être aligné entre vos valeurs et votre cadre ou autrement dit vos agissements ce qui créera une incohérence chez vous et vous vous estimerez moins.

Les limites : c’est aussi pour vos relations avec les autres

Pour éviter de créer une distorsion chez vous, il faut absolument poser vos limites aux autres. Vous n’avez pas à accepter toutes les situations que vous rencontrez si elles dépassent votre cadre ou n’est pas en accord avec votre cadre. Dans une relation toxique, la personne dite “toxique” impose ses limites à l’autre, ce qui peut empêcher l’autre de vivre comme il l’entend. Le cadre de l’autre n’est pas forcément le vôtre. Bien qu’ils puissent avoir des similitudes, vous êtes un être à part et l’autre personne aussi. Il faut affirmer votre cadre et ne pas laisser l’autre le casser ou le modifier.

En lien avec la confiance en vous, vous devez arriver à affirmer votre position et vos valeurs. Votre destruction commence par là, si vous laissez une personne vous modifier vous finirez par être absorbé par celle-ci. Le but n’est pas de vivre à travers quelqu’un ou pour quelqu’un, il faut savoir s’imposer et s’assumer, si la personne en face n’est pas en phase de compréhension, il faut partir. Rappelez-vous que vous êtes libre et que personne ne doit choisir à votre place vos limites.

LE CHEMIN DE LA SORTIE

Une fois ce travail fait sur vous-même, vous aurez deux possibilités. Une relation toxique n’advient pas forcément d’une personne malveillante qui exerce une pression sur vous mais plutôt de circonstances qui amènent à cette finalité.

En prenant à cœur d’écouter votre intuition, vous pourrez ainsi développer votre intelligence intuitive qui vous permettra d’être En prenant à cœur d’écouter votre intuition, vous pourrez ainsi développer votre intelligence intuitive qui vous permettra d’ouvrir une discussion. Certaines personnes exercent une emprise sur l’autre sans s’en rendre compte, la communication peut être une solution dans ce cas là.

Communiquer avec la personne concernée en évoquant les points qui vous font souffrir est la première étape. Sans être renfermé, il faut écouter le discours d’en face afin de trouver une solution. Vous pouvez trouver une solution ou bien vous pouvez couper les ponts. Plus facile à dire qu’à faire hein ! Mais si vous êtes convaincu que la situation ne peut pas s’arranger, il faut trouver le courage de s’en aller.

L’INTUITION

Pour ma part, je peux vous aider à y arriver. Grâce à ma méthode d'intuition, je peux vous aider à vous entendre.

Pour ma part, je peux vous aider à y arriver. Grâce à ma méthode d’intuition, je peux vous aider à vous entendre.

En prenant à cœur d’écouter votre intuition, vous pourrez ainsi développer votre intelligence intuitive qui vous permettra d’être En effet, les problématiques concernant une volonté de sortir d’une relation toxique est possible à partir d’un travail et développement personnel qui advient d’une volonté de s’écouter. Cependant perdu dans ce brouillard, il n’est pas évident d’y voir clair et d’entendre votre petite voix intérieure qui vous guide.

Qu’elle soit auditive, visuelle ou corporelle, je vous accompagne pour l’entendre ou la voir. Je peux vous guider dans votre lecture intuitive de vous même ou bien je propose une lecture intuitive qui met en valeur vos ressources et vos points à améliorer.

https://www.youtube.com/watch?v=zO5MaoXdOyo

Zoom sur Avignon

Le 05 août 2021, vers 20 heures, une femme victime de violence par son mari se présente au commissariat de Cavaillon. En effet elle raconte que son mari et père de sa fille s’en prend violemment à elle depuis 2 jours. 2 violences en 2 jours la veille et le jour-même. Cette femme se retrouve victime d’injures et de menace au bord de la route sur la bande d’arrêt d’urgence.

Voici l’exemple type d’une relation toxique, d’une personne qui impose sa colère et ses limites à une autre qui n’a pas les mêmes limites. Dans cette situation, cette dame a parfaitement écouté son intuition et est partie mettre un terme à cette situation toxique. Si elle ne l’avait pas fait et qu’elle serait venue taper à ma porte, j’aurais pu lui proposer de soin là afin de la guider et lui faire entendre sa voix de détresse intérieure qui lui dit de partir.

Pascale Garnier coach professionnelle à Pelissanne.

Rencontrez Pascale Garnier à Pelissanne.

Apprendre à faire confiance à l’autre

Apprendre à faire confiance à l’autre

Apprendre à faire confiance aux autres : retrouvez des astuces pour éviter de ne plus avoir confiance aux personnes. Découvrez aussi depuis quand cette valeur qu'est la confiance prends racine
Pascale Garnier coach à Pélissanne

Apprendre à faire confiance à l’autre

Découvrez comment apprendre à faire confiance aux autres

FAIRE CONFIANCE A AUTRUI. AVOIR CONFIANCE EN AUTRUI

 Dès l’enfance nous avons appris à faire confiance en autrui et ce sont grâce à nos parents. Ce sont les premières personnes et les premiers membres en qui nous plaçons notre confiance. Ils sont les premiers qui intègrent notre cercle de confiance. Par la suite et tout au long de notre vie, nous mettons entre les mains d’autrui notre confiance. Cela peut être auprès de nos professeurs, nos amis et toutes personnes que nous rencontrons. 

   Mais qu’arrive-t-il lorsqu’à un moment donné nous avons dû mal à faire confiance à quelqu’un d’autre ? Comment réussir à faire confiance à de nouvelles personnes ? Tant de questions que vous pourriez un jour vous poser. Ou que vous avez dû vous poser lorsque vous vous retrouvez face à quelqu’un de nouveau. Comme tout être humain vous avez besoin de cette confiance en l’autre. Que cela soit dans votre vie professionnelle ou personnelle afin de ne pas vous sentir seul. Mais au contraire rassuré, en sécurité, soutenu et accompagné.

LA CONFIANCE DEPUIS L’ENFANCE

Lorsque nous sommes enfants, nous apprenons énormément de choses sur divers sujets. Nous grandissons en continuant d’apprendre. Cependant s’il y a bien quelque chose qui ne s’apprend pas durant notre enfance, c’est notre confiance absolue en nos parents. Elle est innée.

Eh bien oui, pourquoi n’aurions-nous pas confiance en les personnes qui nous élèvent ? En termes d’exemples, nos parents se retrouvent les premiers en qui nous avons confiance. Et cette confiance est la base de tout ! Comment savoir en qui avoir confiance ? Comment devons-nous accorder notre confiance ? Nos parents sont notre phare en pleine nuit pour nous montrer l’exemple à suivre dans ces cas-là.

Les parents sont la base de notre confiance. Depuis petits, ils nous montrent l'exemple sur comment faire pour avoir confiance en soi et avoir confiance aux autres

Cette confiance envers eux, ne doit pas être mise à l’épreuve. Pourquoi vous demandez-vous ? La confiance est le fondement même des relations humaines.

Si cette confiance, si précieuse envers nos parents est compromise, si nous nous posons des questions envers eux, si nous doutons d’eux, cette valeur qu’est la confiance n’a plus lieu d’être. Cela va nous amener à être méfiant.

Si, comme évoqué un peu plus haut nos parents sont nos premiers exemples, qu’advient-il s’ils nous démontrent de la méfiance envers une autre personne, si nous devons nous méfier de tout et de tout le monde  ?

C’est très simple, nous perdons confiance en l’autre voir dans certains cas en nous-même ! En d’autres termes,, si nous perdons confiance en nous, comment faire pour octroyer notre confiance à autrui ? La méfiance en l’autre et la perte de confiance en nous est un cocktail dangereux à éviter. Par conséquent, vous comprenez donc le rôle important que possèdent nos parents dans notre apprentissage de la confiance.

L’enfance est par conséquent bel et bien une des étapes essentielles concernant cet  apprentissage.

Si nous avons des difficultés dès cette étape, il nous sera alors plus difficile d’accorder notre confiance et il nous faudra alors ré-apprendre à faire confiance. Mais alors comment être sûr que cet apprentissage n’a pas créé des problèmes ? Tout simplement en ayant conscience de l’équilibre certain entre confiance et méfiance envers une personne.

Cependant même si nos parents nous montrent ce qu’est la méfiance, si celle-ci n’est pas dans l’excès et bien dosée, nous saurons alors rester prudents lorsque nous ferons confiance. Alors, oui, il est important d’avoir et de savoir faire confiance dès notre plus jeune âge. Apprendre à faire confiance aux autres est essentiel mais il nous faut aussi garder à l’esprit qu’il n’y pas de mal à se méfier d’une personne de manière raisonnable ! 

POURQUOI N’AVONS-NOUS PAS CONFIANCE EN L’AUTRE ?

Il est évident qu’une personne qui n’a pas confiance en soi sera plus propice à ne pas faire confiance aux autres. Ce manque de confiance va se traduire par de la méfiance envers autrui. Nous avons mis en évidence que nos parents peuvent nous transmettre de la méfiance envers les personnes extérieures à notre sphère privée.

La méfiance est à éviter. En effet, elle peut abîmer notre confiance en l'autre.

Ici, nous allons mettre en avant un autre facteur clé qui est capable de rendre méfiant : la vie elle-même !

Pourquoi ? Il est évident pour tout le monde que la vie peut nous apporter beaucoup de positif mais aussi de négatif. Mais ! Nous pouvons être exposés à la méfiance face à plusieurs aléas que celle-ci a décidé de mettre sur notre chemin : un ou une partenaire qui nous trompe, un ou une amie profitant de notre grande générosité, une trahison de la part d’un collègue de travail. Cela va avoir pour conséquence de nous rendre méfiants voire excessivement méfiants.

Cependant, cette méfiance en l’autre va malheureusement nous permettre d’avoir une vision illusoire et créer des critères pour pouvoir avoir confiance dans nos relations avec les autres. Cette vision dangereuse fera, que nous allons être très exigeant, et qu’à chaque manquement, d’une parole, d’un geste de la part d’autrui, nous prendrons son affront pour une trahison. Pire, nous pourrions commencer à être dans un cercle vicieux de paranoïa, c’est ainsi que nous n’allons plus souhaiter donner notre confiance aux autres sous prétexte que “personne ne la mérite”.

Ces deux réactions sont excessivement violentes.

En d’autres termes, nous devons malgré ces aléas négatifs, créer une vie sociale et nous entretenir avec d’autres personnes. Cela implique qu’il faut prendre le risque de subir ces aléas et d’accepter de mettre à l’épreuve notre confiance en autrui. Pour cela nous pouvons faire appel à nos premières impressions à propos de cette personne, impressions qu’elle nous a inspirées lors de notre première rencontre. Bien sûr, décider de prendre ce risque de faire confiance, malheureusement, ne sera envisageable que pour une personne à qui il reste un peu de confiance en elle. Cela évitera des réactions violentes comme le fait d’entrer dans ce fameux cercle vicieux de la paranoïa.

FAIRE CONFIANCE À AUTRUI : La clé à travers l’intuition

Dans le paragraphe précédent, un élément important à été souligné. Celui-ci nous permet de prendre le risque de faire confiance à autrui : les premières impressions.

Nous devons faire confiance en notre intuition. Elle sera nous guider afin de faire aux autres .

Vous vous souvenez de vos rentrées des classes ? En voyant un nouvel élève vous vous demandiez à vous-même si cette personne allait être votre ami.e ou alors totalement l’inverse ?

Ça ne manquait jamais ! Les premières impressions sont en réalité des signes que votre intuition se met à votre disposition pour vous afin d’avoir confiance en l’autre.

Dans mon article Et si on écoutait vraiment son intuition ? Pour les petits et les grands. J’évoquais avec vous l’idée que faire confiance à l’autre vous permettait d’écouter votre intuition et qu’il fallait travailler davantage sur votre confiance en vous pour continuer à faire confiance en votre intuition. Si vous devez apprendre à faire confiance à quelqu’un, vous allez devoir vous fier à votre intuition. Votre intuition va vous aider à prendre la décision de faire confiance ou non à l’autre. Il peut vous arriver de ne pas savoir si vous devez suivre votre intuition ou non. Et c’est dans cette optique là que je peux vous venir en aide.

L’INTELLIGENCE INTUITIVE

En ma qualité de consultante intuitive, je suis capable de vous épauler dans la lecture intuitive de vous-même et de vous permettre d’apprendre à écouter cette petite voix que nous avons chacun en nous qui, nous adresse souvent la parole. Permettez-moi de vous aider à la repérer et à identifier comment celle-ci peut se manifester de manière auditive, visuelle ou encore corporelle.

En prenant à cœur d’écouter votre intuition, vous pourrez ainsi développer votre intelligence intuitive qui vous permettra d’être plus à même d’être dans  des situations qui vous seront plus favorables tout au long de votre vie. En conséquence, faire confiance en votre intuition vous permettra de croire de plus en plus en vos premières impressions lors d’une toute première rencontre. Vous dessinerez une méthodologie pour que vous puissiez apprendre à faire confiance aux autres !

En conclusion, avoir confiance en votre intuition vous aidera à de nouveau VOUS faire confiance.

SOYEZ CONFIANT : check list pour continuer à apprendre à faire confiance

RELATIVISER :

Faire confiance n’est en aucun cas tout donner voire tout risquer ou alors que tout soit blanc ou noir. Ne vous fiez pas aveuglément aux autres. Allez-y progressivement.

PRENEZ DU RECUL :

Comprenez pourquoi vous ne faites pas confiance aux autres. Prenez le temps d’y réfléchir.

PARLEZ-EN :

Pour résoudre un problème de blocage , rien n’est aussi bien que de le formuler puis d’en parler. Vous pouvez en parlez à un thérapeute, à votre famille ou à vos amis.

FAIRE LE POINT :

Pour continuer à apprendre à faire confiance, ayez confiance en vos progrès en la matière. Faites une liste de vos réussites et de vos défaites. Pour vos réussites félicitez-vous. Pour vos défaites, ne vous blâmez pas, bientôt elles se transformeront en réussite !

CHOISISSEZ DES MODÈLES DE CONFIANCE :

Trouvez un ou des exemples stables qui vous montrent comment avoir confiance. En effet, si vos parents n’étaient pas dans une relation de confiance, il est important de trouver d’autres schémas afin de les décortiquer pour trouver des différences. Si ce n’est pas possible, placez votre confiance dans un thérapeute.

Zoom sur Montréal

Dans un article du journal GESTION HBC MONTREAL d’Avril 2021, nommé “ SURVEILLANCE DES EMPLOYÉS : MODE D’EMPLOI” celui-ci soulignait la popularisation du télétravail pendant la crise et la difficulté des employeurs à faire confiance à leurs employés sur le travail produit. Plusieurs solutions étaient alors mises en évidence pour contrôler les employés.

Pascale Garnier “ L’arrivée du télé-travail a chamboulé plusieurs aspects de notre vie. Les employeurs n’ont d’autres choix que d’apprendre à faire confiance à leurs employés qui restent chez eux pour le travail. Mettre en place plusieurs éléments pour contrôler les employés et leurs travaux, peut  amener les salariés à perdre confiance en leur employeur à condition qu’ils aient une bonne relation de confiance en présentiel sans sur-contrôle. Les employeurs devraient apprendre à faire confiance envers leurs salariés en faisant confiance en leurs intuitions. S’ils possèdent l’intelligence intuitive, ils seront plus facilement capable de repérer qui sont les employés pouvant poser problème en télé-travail. Ils ne contrôleraient pas tout le monde et seraient plus confiant. ”

Pascale Garnier vous accompagne pour apprendre à faire confiance a autrui pour vous amener à votre bien-être et vous apporter du bonheur.
Pascale Garnier coach professionnelle à Pelissanne.

Rencontrez Pascale Garnier à Pelissanne.

Vivre avec l’hypersensibilité

Vivre avec l’hypersensibilité

Pascale Garnier coach à Pélissanne

Comment apprenons nous à vivre avec l’hypersensibilité ?

Une personne sur cinq est hypersensible. L'hypersensibilité est partout autour de nous.

C’est le pourcentage de la population identifié hypersensible

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ? 

Ce n’est pas une maladie mais une partie intégrante de la personnalité a découvert Elaine Aron. Elle se raccroche à un tempérament ayant une sensibilité plus haute que la moyenne. Elle peut réagir de manière éphémère ou constante et peut-être difficile à vivre ayant un caractère exagéré voire extrême pour l’hôte et son entourage. Cet aspect de la personnalité s’explique par une plus forte réactivité au monde qui les entoure, les personnes hypersensibles vivent et ressentent les choses plus intensément que les autres. 

On distingue plusieurs types d’hypersensibilité : 

  • émotionnelle
  • sensorielle au toucher
  • olfactive
  • auditive
  • immédiate ou retardé

D’où provient-elle ? 

L'hypersensibilité a plusieurs sources. Il est bien de connaître la source de cette hypersensibilité afin de pouvoir mieux traiter son hypersensibilité avec l'hypnose.

Nous trouvons plusieurs facteurs à l’hypersensibilité. L’hypersensibilité peut se révéler héréditaire, autrement dit l’un des parents ou les deux parents porte cette hypersensibilité et l’a transmise à l’enfant. Toujours dans le cadre familial, l’hypersensibilité a pu être développée in utéro lors de la grossesse, la naissance ou bien  dans les premiers temps de vie.

Elle peut également venir de trouble psycho-affectif ou trouble de l’humeur qui fragilise l’épanouissement de la personne. L’hypersensibilité peut se déclencher à cause d’une toxicité environnementale : alimentation trop transformée, colorants et excès de sucre. 

Comment reconnaît-on l’hypersensibilité ?

Une personne hypersensible se reconnait selon plusieurs actions et réactions psychologiques. On les considère souvent comme des personnes “à fleur de peau”. En prenant en compte les différents éléments énoncés plus haut nous rajoutons des traits de caractère. Les personnes hypersensibles sont généralement : empathiques, altruistes, patients, attentionnés, intuitifs, imprévisibles, créatifs, indécis, anxieux voire dépressifs, ils ont de la compassion, le sens du détail et une résistance à l’autorité. Ils ne sont pas forcément introvertis, 30% de ces personnes sont extraverties de par leur environnement d’évolution. Ce sont des personnes qui pratiquent des sports individuels, qui préfèrent les bureaux fermés et les endroits calmes.

Souvent difficile à cerner, l'hypersensibilité se cachent. Nombreux sont les critères qui entrent en compte pour le définir et reconnaître l'hypersensibilité.

Des indicateurs physiques peuvent également rendre reconnaissable une personne hypersensible comme l’intolérance à une luminosité ou un son trop forts, la fatigue, les allergies, les médicaments, la caféine mais aussi une sensibilité aux caresses et aux massages, ce sont des personnes en demande d’amour. 

Comment en faire un atout ?

L'hypersensibilité n'est pas à voir comme une faiblesse ou un défaut à cacher. Il faut l'accepter et créer son propre atout. L'hypnose peut vous rendre ce service.

Ce n’est pas une maladie et ce n’est pas anormal. 

La réponse est simple. L’hypersensibilité fait partie de vous-même, pour atteindre le bonheur, il faut commencer par la reconnaître, l’accepter et l’assumer.

« Il faut accepter cette différence, affirme Elaine Aron, car on ne peut pas changer ce trait de caractère, il est ancré dans le système nerveux central. Pour l’accepter, il faut vous concentrer sur les côtés positifs : vous saisissez les subtilités, les nuances, vous êtes intuitif, avez un sens aigu de l’esthétique…» « Il est normal de devoir passer par une phase d’acceptation, pas toujours évidente, lorsque vous découvrez que vous êtes hypersensible, ajoute Elaine Aron. Vous ne pourrez pas toujours faire comme les autres, ce qui vous amènera parfois à vous sentir isolé de votre entourage. A contrario, vous ne devez pas utiliser votre hypersensibilité pour imposer vos désirs et exigences à autrui, ce que certains hypersensibles ne manquent malheureusement pas de faire. Les relations doivent être équitables. Cherchez le compromis et adaptez-vous également aux autres. »

De nombreux tests existent afin de se reconnaître.  Cela permet de comprendre son fonctionnement et de le mettre en valeur. Vous pourrez faire ressortir vos émotions en créant quelque chose qui y ressemble. L’empathie fait de vous quelqu’un qui est à l’écoute et fait de vous une très bonne oreille. L’environnement dans lequel on évolue joue un rôle et encore plus pour les personnes hypersensibles. Il leur en faut un bienveillant et qui favorise leur épanouissement. Pour aider votre développement personnel il faut créer à chaque fois un espace que vous vous approprierez. Ces espaces vous permettront d’exprimer et d’extérioriser vos capacités dans le but d’évoluer sans mal-être. Un espace sécurisant dans lequel vous vous sentez à l’aise.

Comment puis-je vous aider ?

L'hypnose est une technique proposé qui travaille sur l'inconscient. Je peux utiliser cette technique sur vous pour guérir ce problème d'hypersensibilité.

Une aide peut être nécessaire

L’hypnose Ericksonienne est à vertu thérapeutique, c’est une technique qui travaille sur l’inconscient. Elle contourne la barrière de la logique, la raison et la résistance du patient. Le but est de résoudre des problématiques profondes qui touchent l’inconscient.

Pascale Garnier, coach de vie, je peux agir et vous aider à vous libérer de votre mal-être que votre hypersensibilité crée chez vous et qui relève du stress et des émotions. Éponge à émotions, vous absorbez tout ce qui vous entoure. Cela vous pèse et vous ne savez comment vous en débarrasser ? Je vous propose un coaching d’hypnose qui vous aidera à écouter et comprendre vos émotions et prendre du recul. J’accompagne mes patients à prendre de la distance face aux événements qui les atteignent et les aide à mieux réagir face aux situations qui les tracassent. Après quelques séances vous arriverez à vous détacher des situations qui créent des sensations désagréables. Je vous propose de prendre connaissance de l’article “L’autorégulation : avoir une bonne maîtrise de vos émotions” qui évoque ce sujet.

Biarritz

En mai 2021, “Sud-Ouest” avait publié l’intérêt de Jean-Baptiste Aldigé et du groupe Gavekal, patrons du club de rugby biarrot, pour les Girondins de Bordeaux. Maider Arosteguy, la maire de Biarritz, avait pris connaissance de cette information et l’avait aussitôt relayé sur son compte Twitter accompagnée d’un commentaire “ Oui oui c’est parfait. Allez hop à Bordeaux ! ”. Tweet qui n’est pas resté longtemps visible sur la toile puisqu’elle a vite été supprimée. Afin de ne pas rajouter des tensions avec le BOPB avec qui elle était en conflit quelques semaines auparavant. 

Pascale Garnier coach professionnelle à Pelissanne.

Rencontrez Pascale Garnier à Pelissanne.

Des esprits costumés

Des esprits costumés

Grâce à l'aide de votre coach Pascale Garnier découvrez que vous êtes des esprits - âmes - costumés.
Pascale Garnier coach à Pélissanne

Quand la réincarnation de l’âme peuple le monde d’esprits costumés, retour sur cette vérité ancestrale avec votre coach en développement personnel à Bayonne. La réincarnation dit que les âmes des défunts viendront et iront dans le monde plusieurs fois jusqu’à ce que leur évolution soit complète. L’humanité est à la recherche de l’immortalité depuis l’existence. La mort est-elle la fin de tout ou la mort n’est-elle pas une extinction mais un nouveau départ ? L’âme meurt-elle vraiment ?

En fait, nous sommes tous des esprits costumés

La réincarnation, mots d’origine française, signifie que l’âme se réincarne en humain, animal ou végétal après la mort et renaît une ou plusieurs fois. Selon cette croyance, les âmes des défunts peuvent aller et venir dans le monde plusieurs fois jusqu’à ce qu’elles achèvent leur évolution. Les esprits qui acceptent les corps différents comme costumes, les portent à chaque fois qu’ils reviennent au monde. L’âme, qui a eu quelques expériences en tant qu’humain, se réincarne selon ce qu’elle a fait après la mort. Ce qu’ils vivront dans leur deuxième et troisième vie est déterminé par leurs vies passées. C’est-à-dire que l’âme « récolte ce qu’elle sème ».

Un « costume » différent pour votre âme

Selon la croyance en la réincarnation, les âmes portent un « costume » différent à chaque fois qu’elles viennent sur terre. Il peut s’agir d’un être humain, d’un animal ou d’une plante, selon ce qu’ils ont fait dans leurs vies antérieures. Bref, l’âme « porte » ce qu’elle « sème » dans sa première vie puis  « le porte » dans sa seconde vie. La réincarnation, autrement dit la transmigration, est le nom donné à cet événement par les spiritualistes, qui croient que l’âme continue d’exister constamment dans d’autres corps après la mort. Selon certaines croyances : la renaissance est possible. Il y a un mot que nous entendons tous fréquemment dans ce contexte. LA REINCARNATION, c’est-à-dire transmettre l’Âme. C’est le nom donné à cet événement par les spiritualistes qui croient que nos âmes se réincarnent constamment,  il y a aussi le renforcement, un concept proche de la réincarnation, qui existe.La différence entre les deux est exprimée par des experts qui s’intéressent à ce travail. 

La réincarnation: c’est-à-dire la vie avant et après la mort. Selon certains, la science, selon d’autres, la superstition. Pendant des millénaires, l’humanité a cherché la réponse pour savoir si la mort est la fin de tout, ou le début d’une nouvelle vie. Platon a évoqué l’idée de transmigration notamment dans ses ouvrages « le Phedon », « le Banquet » ou encore           « L’histoire d’Erin ». Dans la dernière partie de son dialogue romancé Phédon, Platon inclut les paroles suivantes de Socrate : Revivre je suis sûr qu’il y a vraiment une telle chose ; c’est une vie qui sort d’entre les morts.

« Il y a souvent plus de choses naufragées au fond d’une âme qu’au fond de la mer.« 

Victor Hugo

Les âmes circulent en nous tous.

La réincarnation dit que les âmes des défunts feront plusieurs allers-retours dans le monde jusqu’à ce qu’elles achèvent leur évolution. Les âmes qui acceptent le corps comme une coquille prennent une coquille différente à chaque fois qu’elles viennent au monde.

En cherchant des réponses aux questions de la vie et de la mort et après la mort, l’humanité a rencontré de nombreux nouveaux concepts pendant des siècles et a tenté de les analyser scientifiquement. Alors que le cerveau humain est le mécanisme de contrôle de tout notre corps.

L'existence de l'esprit dans le développement avec votre coach.

Il exécute la tâche d’un énorme disque dur qui enregistre toute la vie de la personne que nous sommes nés et devient à partir du moment où nous sommes nés. Les recherches suggèrent que ces enregistrements remontent à avant la naissance de la personne. Avec cette théorie, il est soutenu que l’existence de l’Esprit est un fait indéniable à ce stade.

L’âme et l’esprit sont liés et se rejoignent dans notre monde.

La réincarnation, dont le thème principal est l’âme, apparaît comme un événement mystérieux et spirituel. En philosophie, cela s’appelle « transmigration de l’âme » ou « saut de l’âme ». En résumé, lorsque le corps d’une personne meurt, son âme immortelle passe à un autre être vivant. C’est l’une des croyances les plus anciennes et les plus répandues dans le monde que la personnalité d’une personne décédée renaît dans certains cas en entrant dans le corps d’un autre être vivant. Nous savons tous marcher et parler. Pourtant, très peu d’entre nous peuvent se souvenir des jours d’enfance où nous avons appris à marcher et à parler. En conséquence, les sujets d’événements de type réincarnation varient considérablement dans les images mémorielles de vies antérieures dont on se souvient prétendument. La croyance que l’âme d’une personne décédée sera réanimée dans un autre corps est l’une des croyances les plus anciennes et les plus répandues au monde. Et elle soutient que l’âme naîtra deux fois ou plus et ne peut pas se souvenir de sa vie antérieure. La réincarnation est le nom de la croyance qui accepte le transfert de l’âme d’un corps à un autre après la mort. 

Comprenez la migration de l'âme avec votre coach personnelle.

C’est ce qu’on appelle la « migration de l’âme ».Dans la croyance en la réincarnation, la récompense ou la punition spirituelle est la descente ou l’élévation de l’esprit en entrant dans un corps animal ou humain en échange du mal ou du bien fait.

Les corps sont comme des costumes pour nos âmes.

Les corps sont comme les moules des âmes, l’âme est censée migrer de moule en moule, de corps en corps. Cette forme de croyance, également appelée « incarnation » ou « réincarnation », a survécu jusqu’à nos jours en trouvant une place dans les systèmes de croyance à chaque période de l’histoire. Et elle a eu lieu dans l’hindouisme et le bouddhisme. En fait, les Vedas, les livres saints indiens, mentionnent que chaque être vivant dans le monde matériel doit traverser 8 millions 400 mille formes de vie différentes jusqu’à ce qu’il atteigne le corps humain. 

D’un autre côté, ceux qui appartiennent aux religions monothéistes sont complètement contre la croyance qu’il n’y a pas de croyance en l’au-delà dans la réincarnation. Et qu’ils mourront constamment et ressusciteront avec la même âme mais avec un nouveau corps dans la vie mondaine. Parce que l’accent commun dans les religions monothéistes est que la mort et la résurrection se produisent une fois. Chaque personne ne vit qu’une seule vie dans le monde, après cette vie il meurt et après sa mort il est ressuscité. Et mérite de rester au paradis ou en enfer pour toujours selon ce qu’il a fait dans le monde. En d’autres termes, l’homme a une vie dans ce monde et une vie après la mort qu’il vivra pour toujours. Dans les religions monothéistes, il est indiqué que les gens ne peuvent pas retourner à la vie mondaine après leur mort. Leurs vies futures sont déterminées par leurs vies passées. 

Ainsi l’âme récolte ce qu’elle sème. 

La philosophie du Karma.

Selon l’enseignement appelé Karma, le résultat des actions de chacun dans sa vie présente apparaîtra dans sa prochaine vie. 

Comprendre la philosophie du karma avec votre coach en développement personnel.

La philosophie du karma nous dit que nos actions dans le passé auront de bonnes ou de mauvaises conséquences dans le futur. Partout dans l’univers, les gens sont nés encore et encore afin de progresser davantage spirituellement et d’augmenter leurs expériences spirituelles. L’âme cherche et essaie d’apprendre les lois de Dieu. Qui sont dispersées dans tous les univers, en utilisant le corps humain.

L’âme apprend de nouvelles choses à chaque fois qu’elle vient au monde en utilisant différents corps. Et évolue en acquérant un peu plus de connaissances et d’expérience. Les âmes ne reviennent pas en arrière, c’est-à-dire que l’homme naît comme un être humain plus évolué à chaque fois. L’âme joue à chaque fois un nouveau rôle sur la scène mondiale. Et quand c’est fait, elle recule pour se reposer un moment. 

La réincarnation soutient qu’il existe une loi divine universelle qui est un moyen d’évolution. Chaque personne rencontre le résultat de la somme des situations qu’elle a vécues auparavant lorsqu’elle revient au monde. Or, ces résultats sont les résultats préparés dans le cadre du plan de ses propres actions.

« L’âme est conscience et respect avant tout, conscience de l’être, respect de l’être, avec ses composants : compassion, liberté, vérité. »

Andree Maillet

Les conséquences de nos propres choix.

Les personnes que nous rencontrons dans cette vie, que nous aimons ou n’aimons pas sans raison, nos capacités que nous utilisons ou non, nos peurs et problèmes déraisonnables sont les résultats qui ont été transférés de nos vies passées au présent et continuent d’affecter nous. 

Nos phobies, les raisons pour lesquelles nous ne savons pas, nos amours, nos peurs, les problèmes que nous vivons dans nos relations, sont les traces que nous portons de nos vies passées. Il est possible qu’une personne ayant peur des espaces intérieurs ait été emprisonnée dans une petite pièce sombre dans une vie antérieure et qu’une personne ayant peur de l’eau se soit noyée dans la mer dans une vie antérieure. 

Dans chaque événement que nous vivons, nous voyons les conséquences des choix que nous avons faits auparavant. Mais nous ne sommes pas contraints de changer le cours de nos jours futurs. 

À l’exception des lignes principales, tout ne se passe pas selon un schéma prédéterminé. Le karma est toujours à l’œuvre, non seulement pour nos vies passées, mais aussi pour celle-ci. Le karma fait partie de nous, il n’y a pas d’échappatoire, mais c’est entre nos mains de le changer. 

Mon âme oublie parce qu’elle réussit.

La raison pour laquelle nous ne nous souvenons pas de nos vies passées est que l’âme, qui a commencé une nouvelle vie avec un tout nouveau corps, réussit dans cette vie. C’est notre mémoire du corps qui oublie, notre mémoire de l’âme n’oublie rien. Se souvenir des vies passées signifie connaître la raison de notre vie présente. Cependant, le but de notre vie dans ce monde, avec nos bonnes actions et nos erreurs, est de faire un effort et d’acquérir de l’expérience. Pour cette raison, ne pas se souvenir de nos vies passées nous permet d’en apprendre davantage. Et d’acquérir plus d’expérience dans cette vie.

Tout au long de notre vie, nous faisons face aux problèmes et aux répercussions de nos vies passées. Mais nous ne pouvons même pas les voir. Nous portons et vivons les habitudes et les traits de nos anciennes habitudes. Mais nous n’avons aucune idée d’où elles viennent. Pour la plupart, nous n’avons également aucune idée de la façon dont ils nous affectent en ce moment. Dans ce cas, comment pouvons-nous résoudre nos problèmes passés qui continuent de nous affecter dans notre vie actuelle ?

Votre avis compte pour nous. Partagez votre ressentie avec votre coach.

À la lumière de tout cela, que pensez-vous de l’intérêt croissant pour ce système de pensée ? Alors que le nombre de personnes qui croient à la transmigration dépasse aujourd’hui le milliard. Alors que l’idée de réexistence, l’idée d’entrer dans des vies différentes, dans un nouveau corps, se multiplient ? Pensez-vous qu’il y a une transmigration de l’âme ?

Nous devons très bien connaître la valeur et la valeur de notre vie mondaine. L’homme ne doit pas oublier qu’il fait partie de l’univers et doit diriger sa vie en conséquence. Faites toujours un pas en avant, pas en arrière. Il doit apprendre de ses erreurs et faire un effort pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Être paisible et affectueux. Il devrait quitter ce monde non pas avec le mal, mais avec la bonté et la beauté. Cela conduit l’humanité au bonheur et à l’accomplissement éternels et absolus.

Zoom sur Bayonne

« Sous la recommandation enthousiaste d’amis, Pascale m’a guidé pendant près d’un an sur Bayonne, m’a aidé à prendre confiance en moi et a trouvé la clé pour comprendre comment mieux m’épanouir dans le monde professionnel. Pascal est une personne très intelligente, humaine et douce. Ses suggestions se sont toujours avérées très influentes et pertinentes pour ma vie à Bayonne. Ses compétences d’écoute ultimes et ses connaissances professionnelles exceptionnelles sur Bayonne font d’elle une coach hors pair.

Aujourd’hui, grâce à elle, je me sens plus raisonnable, je mets en place les choses que nous avons dites en réunion et je vois que cela a eu un impact positif. Cela me donne envie d’aller plus loin et de continuer ce voyage. Alors je vous propose de lui rendre visite à 100% sur Bayonne ! »

Coaché à Bayonne.

Venez à la rencontre de votre coach Pascale Garnier, professionnelle et personnelle, pour comprendre la réincarnation des âmes.
Pascale Garnier coach à Pélissanne