Et si vous écoutiez vraiment votre intuition avec Pascale Garnier. Petit comme grand votre coach Pascale vous accompagne.

Qu’est-ce que l’intuition ? 

Le terme «intuition» est dérivé du mot latin in-tuir, qui se traduit par «voir, considérer ou savoir de l’intérieur». 

Une définition plus formelle provient d’une recherche menée par l’Université de Leeds, au Royaume-Uni, qui l’a décrite comme «des jugements convaincants découlant d’associations rapides et holistiques». 

Ces jugements peuvent être vécus comme «un sentiment d’appel ou une certitude écrasante, un sens d’une connaissance qui se situe au seuil de la perception consciente».  

L'intuition est cette sensation dans vos tripes lorsque vous savez instinctivement que quelque chose que vous faites est bien ou mal.

Notre cerveau semble puiser dans les modèles de notre passé, pour trouver des indices sur nous-mêmes à partir de notre environnement. Cet acte est si rapide que le cerveau ne le reconnaît pas à un niveau conscient. 

Par conséquent, l’intuition n’est ni irrationnelle ni contraire à la logique. 

Lorsque nous avons une grande question ou une décision importante à prendre, nous sommes nombreux à chercher nos propres réponses. Bien souvent, nous nous tournons vers Google pour obtenir de l’aide ou demandons conseil à nos amis et à notre famille. Nous lisons des livres ou consultons des experts pour nous enseigner … 

Cependant, nous omettons souvent de consulter l’autorité la plus importante : notre propre intuition. Votre subconscient est la source du génie caché et vous fournira toujours les connaissances dont vous avez besoin pour aller dans la bonne direction. Cela est applicable pour tout le monde.

Par exemple : avez-vous déjà pensé à quelqu’un – et tout à coup le téléphone sonne et c’est cette personne au bout du fil ? Ou avez-vous déjà l’impression de sentir un regard posé sur vous – et lorsque vous vous retournez, vous apercevez quelqu’un qui vous fixe au loin ?

7 exercices pour augmenter votre intuition 

1. Identifiez ce que dit votre intuition 

Tout d’abord, pour pouvoir utiliser votre intuition, vous devez savoir la reconnaître. Ce sentiment n’est généralement ni fort ni dur – il est subtil et communique de différentes manières en fonction des personnes. 

Par exemple, vous pouvez recevoir des messages visuels, tels que des images qui apparaissent en un clin d’œil ou des effets visuels lents (tels que des films). 

Votre intuition peut vous parler sous forme de prémonitions, de pensées ou de mots. Vous pouvez même engager une conversation basée sur votre intuition pour plus d’informations et de clarté. Vos instincts peuvent également vous parler sous forme de sensations physiques, sous forme d’inconfort gastro-intestinal ou goût amer dans la bouche.

Vous pouvez recevoir des informations intuitives à travers vos émotions, telles que le sentiment d’anxiété ou de confusion. Cela peut être ressenti, lorsque, votre sagesse intérieure vous distrait, ou lors d’un moment de joie quand vous êtes sur le droit chemin. Parfois, les informations intuitives ne sont qu’une connaissance et une certitude profondes. Par exemple, si vous avez déjà senti au plus profond de votre coeur quelles actions, quelles décisions étaient les bonnes à prendre, c’est probablement le message de votre intuition. 

3. Prenez le temps chaque jour d’écouter votre instinct 

Vous êtes très occupée, et lorsque vous êtes impatient de supprimer des éléments de votre liste de tâches quotidiennes, il est facile d’oublier de s’arrêter et de s’adapter à notre QI élevé. Cependant, lorsque vous serez le plus disposé à accepter, la sagesse la plus précieuse viendra à vous.

C’est pourquoi je vous encourage à prendre du temps chaque jour – si nécessaire, prenez quelques minutes par jour pour activer consciemment votre intuition. Ceci est particulièrement important lorsque vous devez prendre des décisions importantes. Prenez le temps de vous asseoir et instinctivement, avant de trouver la réponse dans votre propre cœur, décidez de la voie à suivre.

5. Écrivez votre réponse 

Les messages intuitifs sont subtils, et à moins que vous ne preniez des mesures pour les écrire, ils disparaîtront rapidement de votre conscience.

En effet, les recherches en neurosciences ont montré que les intuitions non enregistrées dans les 37 secondes disparaissent.

Le journal est un moyen très efficace d’acquérir votre intuition et de capturer sa sagesse. Je vous suggère de prendre l’habitude de tenir un carnet cinq à dix minutes par jour – vous serez surpris de son efficacité !

La méditation pour approfondir votre intuition.

2. Approfondissez votre intuition grâce à la méditation 

Afin de mieux comprendre votre intuition, vous devez approfondir votre connexion avec cette dernière. La méditation est un bon outil pour y accéder. Une pratique régulière peut vous aider à libérer votre attention des distractions et vous apprendre à mieux comprendre les impulsions subtiles qui viennent de votre cœur.

Je vous recommande de réserver du temps chaque jour pour méditer seul ou à plusieurs. La pratique n’a pas besoin d’être trop longue – 10 minutes par jour peuvent fournir des effets puissants. Lorsque vous vous parlerez à travers des mots, des images, des émotions ou des sensations physiques, vous l’identifierez plus facilement. 

Si vous n’avez pas encore pratiqué la méditation, vous pouvez apprendre à méditer ici.

4. Posez une question 

Ayez la sagesse de poser des questions. Précisez les informations et le type de réponse requis. Plus la question que vous posez de la sagesse inhérente est claire, plus la réponse le sera. 

6. Agissez maintenant

L’univers récompense ceux qui agissent, tout comme votre instinct. Lorsque vous agissez sur la base des informations obtenues à partir de la source de la sagesse intérieure, vous ouvrirez un canal plus large entre votre subconscient et votre conscience. Ainsi, vous deviendrez plus intuitif, plus fort, ce sera de plus en plus facile à écouter et vous poserez des actions à partir des informations données.

7. Croyez en vous

Plus vous faites confiance à votre intuition, plus le résultat est important.

Que vous souhaitiez prendre de meilleures décisions, résoudre des problèmes plus rapidement ou faire un plan idéal pour votre vie, si vous vous adaptez à votre intuition et écoutez ce que votre sagesse intérieure vous dit, vous vous réaliserez plus rapidement et plus efficacement.

Faire confiance à son instinct, c’est se faire confiance – plus vous vous êtes sûr de vous, plus vous réussirez.

Le muscle que vous entraînez réellement est votre capacité à faire confiance.

La confiance est importante dans la vie, mais vous faire confiance l'est encore plus et surtout faire confiance à votre intuition.

Lorsque vous vous faites confiance, vous écoutez en même temps votre intuition. Les deux sont reliées. Lorsque vous travaillez à vous faire davantage confiance, votre capacité à écouter votre intuition augmente de façon exponentielle.

Plus vous écoutez votre intuition, plus vous gagnez en aplomb.

Le deuxième conseil est de fixer son intention et donc de laisser tomber le besoin de validation par autrui. Au lieu de cela, dirigez ce désir d’approbation vers votre propre intuition et demandez-lui de vous parler à la place.

Vous commencerez à entendre des conseils venant de l’intérieur et arrêterez de compter sur quelqu’un d’autre pour les filtrer à votre place.

Vous arrive-t-il souvent d’avoir des doutes sur une décision ? En fonction du choix à prendre, vous pouvez échanger sur les différentes options avec votre famille, vos amis ou vos collègues de travail, mais à la fin, vous n’êtes toujours pas sûr de vous.

Ou bien vous cherchez la réponse auprès d’une autre source, comme des livres, des podcasts, des cours, des événements en direct ou des webinaires.

Combien d’heures avez-vous passé à valider un sentiment de manque, ou ce sentiment que vous devriez faire autre chose que ce que vous faites actuellement ?

Développer mon intuition

Dites ces affirmations pour attirer une bonne intuition.  

“Développer mon intuition est l’une des compétences les plus importantes sur laquelle je peux me concentrer tout au long de ma vie. L’intuition est basée sur une compréhension ou une connaissance, avec mes sentiments plutôt qu’avec des faits. C’est un sens et c’est quelque chose que je peux cultiver avec le temps et la pratique. Mon intuition me parle de différentes manières. Parfois, des images me viennent à l’esprit, parfois, je ressens des sensations à travers mes émotions. Je peux développer mon instinct en créant une pratique de méditation.

Une autre manière de développer mon intuition est de prêter attention à mes sensations physiques et à mes réactions : la chair de poule, un resserrement dans ma poitrine ou un malaise dans l’estomac. Je peux également renforcer mon intuition en agissant lorsque je reçois sa guidance. Lorsque je vais jusqu’au bout et que j’ai confiance en elle, cela l’aide à se renforcer. Mon intuition est le langage de mon moi supérieur et je me sens bénie d’avoir cette guidance. “

Les clés d’une intuition plus clair : 

  • Manger des aliments nutritifs
  • S’hydrater souvent
  • Ajouter des électrolytes à votre alimentation
  • S’entourer de personnes qui vous encouragent et vous soutiennent
  • Faire de l’exercice
  • Réduire les niveaux d’électro-stress
  • Nettoyer et organiser ses espaces personnels
  • Remettre en question ses savoirs et ses croyances
  • Nourrir son âme avec des activités joyeuses et réparatrices
  • Apprendre des techniques pour être en pleine conscience de son corps
  • Passer du temps dans la nature 
  • Entretenir des pensées saines

Les clés d'une intuition plus clair proposé par votre coach.

Montessori, l’intuition chez les enfants.

Lorsque nous pensons aux plus de cent ans de travail de Montessori, nous parlons souvent de la médecine intuitive qu’elle était, de l’observatrice intuitive qu’elle est devenue. Nous avons utilisé son intuition, mais sans vraiment comprendre d’où elle venait. Elle pratiquait à une époque où son unique outil de diagnostic était l’observation. En effet, elle ne disposait d’aucune neuroscience pour étayer ce qu’elle observait chez les enfants. 

Quel que soit le niveau de développement de l’enfant, nous savons qu’il est essentiel pour ce dernier de répéter quelque chose encore et encore et encore. 

L'intuition chez l'enfant expliqué par Montessori.

La quantité de répétition dépend de l’enfant, de ce qu’il est intéressé à faire et de ses compétences en développement. Mais nous savons maintenant, d’un point de vue neurologique, que lorsqu’un enfant répète la même activité, cela renforce les schémas de déclenchement neurologiques. Ainsi, ces schémas d’allumage deviennent des souvenirs neurologiques, moteurs.

Nous créons les mêmes types de schémas de déclenchement lorsque nous répétons une action. Malheureusement, pour les adultes, nous devons le répéter beaucoup plus souvent qu’un jeune enfant.

Cette leçon en trois périodes est un outil que nous utilisons pour enseigner principalement des mots afin que les enfants puissent les stocker dans leur mémoire à long terme. Nous savons que cela fonctionne. Mais comment et pourquoi ?

Il existe deux aspects qui indiquent pourquoi cela fonctionne. Le premier est une approche multi-sensorielle. Ainsi, lorsque les enfants utilisent autant de sens qu’ils le peuvent, en faisant l’expérience d’un concept, d’un article, d’un objet et en l’explorant, il y a beaucoup plus de zones différentes du cerveau qui s’activent pour créer ces souvenirs. Plus il y a de zones, plus nous utilisons de sens, plus le schéma d’allumage est fort. 

Première période

Dans cette leçon en trois périodes, il y a la période d’introduction où nous donnons juste un nom. Mais ensuite, la deuxième période est la plus longue.

Deuxième période

Si vous ne pouvez pas faire une deuxième période efficace, si vous la précipitez, ou si vous ne donnez pas à chaque enfant suffisamment d’expérience, cela ne fonctionnera pas. Nous savons donc que, parallèlement à cette approche multi-sensorielle, nous avons besoin de la répétition et du facteur temps, qui vient avec la deuxième période. Dans cette seconde étape, l’adulte donne le mot et l’enfant fait l’attachement correspondant au mot.

L’objet est lié au mot ou l’image au mot. Cela implique quelques mouvements, mais il y a beaucoup de répétitions à faire. L’enfant doit manipuler les objets et les déplacer, il doit être impliqué. Cette leçon peut être donnée à un seul enfant ou à un tout petit groupe de deux, trois ou quatre, afin que chaque enfant puisse avoir la possibilité de manipuler les objets. Cette deuxième période doit se prolonger suffisamment longtemps pour solidifier ces schémas de tir et ainsi les stocker dans la mémoire à long terme.

Troisième période

Vient alors la troisième période. Elle correspond au moment où on demande à l’enfant : “Comment on appelle ça ?” ou “Comment ça s’appelle ?” ou “Tu te souviens de ce que c’est ?”. L’enfant est maintenant capable de nous dire le nom de l’objet. En effet, lorsqu’un enfant touche un objet ou tient une image, il sollicite ses sens, il fait remonter, par le biais de ces schémas de tir, toutes les informations qu’il connaît sur cet objet ou cette chose. 

Zoom sur Montréal

Le coaching par votre coach de vie Pascale Garnier à Montréal.

Nicole, habitante de Montréal témoigne de son expérience avec votre coach de vie.

“Pascale m’a immédiatement mise à l’aise avec son accueil chaleureux et les 75 minutes sont passées très vite ! J’étais persuadée que j’allais apprécier la séance de coaching de vie, car c’est une de mes passions. Cependant, je ne pensais pas que je serais aussi épuisée après la séance. J’avais pris des notes, j’étais devenue émotive, je me sentais inspirée et je ressentais de la clarté et de la motivation. Pascale a terminé la séance en résumant les points dont nous avions discuté et en m’aidant à établir un plan d’action avec des objectifs et des délais flexibles.

Je me suis sentie enthousiaste à l’idée d’être chargée de confiance, d’outils et d’un plan d’action pour me permettre d’aller de l’avant dans ma ville de Montréal. Je n’avais jamais essayé le coaching de vie auparavant, mais j’ai adoré chaque minute et j’ai trouvé cela tellement bénéfique. À tous ceux habitant à Montréal et partout ailleurs, je vous conseille de faire confiance à Pascale et de vous laisser guider par elle.”

Votre coach de vie Pascale Garnier à Pélissanne, vous suis et accompagne dans vos demandes.
Pascale Garnier à Pélissanne