Pascale Garnier, coach professionnelle en développement personnel

La liberté d’expression, de choix, culture française

La liberté d’expression en France voit le jour en 1789 dans l’article 11 “tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement”. Elle permet à tout un chacun d’exprimer ses opinions librement. La liberté des choix signifie que nous pouvons faire ce que nous voulons, choisir de faire ou d’être telle ou telle personne (tant qu’aucune loi ne nous l’interdit).

C’est la liberté de religion, la liberté de choisir son avenir professionnel, d’accès aux soins, du lieu de vie etc.

Toutes ces libertés sont appuyées par la culture française, décrite comme une des plus riches du monde. La culture française regroupe la langue parlée ; la politique culturelle de l’État (avec notamment l’Académie française) ; la diffusion de la culture ; la littérature et la poésie ; les Beaux-arts ; la musique ; la danse ; le théâtre ; le cinéma mais aussi l’art de vivre à la française ; l’histoire ; la philosophie ; les manifestations culturelles et sportives etc. Vous l’aurez compris, la culture française et la liberté des français fait de notre pays un pays très riche (culturellement parlant) et très varié.

“La plupart des gens sont aussi heureux qu’ils décident de l’être.”

– Abraham Lincoln

Pour emprunter le chemin vers le bonheur, la première chose à faire est réaliser que le choix existe. En France notamment, le nombre de choix possible est quasiment infini. D’après une étude psychologique, le bonheur des individus ; c’est 40% dû aux choix qu’ils font. Chacun peut donc créer son bonheur, car non, être heureux n’est pas une question de chance.

Le bonheur est un état d’âme, il faut le rechercher à l’intérieur de nous. Tout commence par une prise conscience, comme beaucoup de choses d’ailleurs. Vous voulez changer de profession ? Tant que vous n’aurez pas de prise de conscience (que non, ce que vous faites actuellement vous n’en pouvez plus ; c’est pas pour vous, vous ne changerez rien, même si au fond, vous en avez envie). Vous devez décider de vouloir être heureux pour y parvenir. Une fois que la première marche est franchie, que vous avez la motivation, tout est possible.

Les USA dans tout ça ?

Les États-Unis, qui se revendiquent étant un pays libre, ne l’est finalement pas tant que ça. Dans les faits récents, nous retrouvons la mort de George Floyd. C’était un afro-américain. Il a été abattu par les policiers de Minneapolis, Minnesota ce 25 mai 2020 à l’âge de 46 ans. Un agent est resté, genou appuyé contre son cou, visage contre le sol, pendant plus de 7 minutes. Les black américains se voient, depuis des années, menacés et “faibles” face aux policiers.

Le président Donald Trump ne réagissant pas, la population américaine est révoltée. Elle pensait qu’après avoir eu un président noir à la tête du pays pendant 8 ans aurait fait évoluer les choses, mais non, malheureusement.

© SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Happy is a choice ?

Pour choisir d’être heureux, il suffit de suivre ces quelques recommandations, à faire tous les jours, qui vont influencer notre cerveau et nous rendre heureux. On s’y met ?

Commencez par vivre l’instant présent (quelques conseils se trouvent plus bas, dans l’article), croyez en vous. Si vous rencontrez un obstacle et que vous vous dites “Je ne vais pas y arriver”, c’est sûr que vous n’allez pas réussir. Alors que si vous vous dites “Je peux le faire, je vais y arriver”, vous réussissez ! Soyez positifs, gratifiants ; agissez comme si vous ne pouviez pas échouer, car la peur de l’échec peut être très décourageant…

Chaque être humain est unique, alors considérez-vous comme tel, arrêtez de vous comparer aux autres. Il y aura toujours meilleur que soi, et toujours moins bon, et c’est normal. Le monde serait triste si tout le monde était pareil non ? Le fait de tenter de nouvelles choses peut également être un pas de plus vers le bonheur. Ça vous empêche de répéter tout le temps la même chose. Fixez-vous des objectifs, un but dans la vie, ça permet de supprimer une partie des émotions négatives.

Avec tout ça, il est important de garder du temps pour vous, pour prendre soin de vous ; dormir ; passer du temps avec vos proches ou encore faire du sport.

Pascale Garnier, coach professionnelle en développement personnel