La conscience de soi qui renforce votre confiance, Pascale Garnier vous conseille.
Pascale Garnier à Pélissanne.

La conscience de soi, apprenez en plus avec votre coach.

Comment la conscience de soi renforce la confiance

Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. ARTHUR ASHE

Avez-vous déjà senti que vous n’étiez pas à vous ? Peut-être au travail ou avec un groupe de nouveaux amis. Vous voulez vraiment les impressionner et abandonner une partie de votre identité pour être comme eux, mais à la fin, quelque chose s’est mal passé. C’est le sentiment de mon dernier travail. Je sais que les valeurs de l’organisation sont différentes de mes valeurs, mais je ne veux pas que ce soit un problème parce que je me soucie du travail que je fais. Mais cela a toujours été un problème parce que je me suis infidèle à moi-même. Ma confiance en moi a chuté, j’ai senti que je ne pourrais jamais être à la hauteur de ce que mon patron voulait que je fasse, et je ne savais rien de mon identité.

Se sentir perdue, un sentiment ou vous n'êtes pas vous, ce qui amène à la conscience de soi.

Ce sentiment ? C’est la conscience de soi. Je sens que ce que je fais n’est pas quelque chose d’intérieur. Cette sagesse intérieure signifie que vous représentez quelque chose de plus grand, ou que vous êtes destiné à vouloir plus. La conscience de soi est la qualité la plus importante d’une femme. Lorsque nous nous concentrons sur nous-mêmes, nous évaluons le comportement actuel et le comparons aux normes et valeurs internes. La connaissance de soi et la compréhension sont un guide puissant pour une vie épanouie. Améliorer la connaissance de soi peut renforcer la confiance en soi et nous aider à nous positionner sur le chemin de la vie.

Qu’est-ce que c’est ? 

La conscience de soi consiste à comprendre nos normes internes, nos préférences, nos ressources et notre intuition. La conscience de soi signifie également être capable de surveiller avec précision notre monde intérieur. En prêtant attention à ce qui se passe dans le cerveau, nous pouvons reconnaître et accepter ces pensées, émotions et réactions comme une partie inévitable des êtres humains, plutôt que de nous déranger. Tu te souviens quand nous avons parlé de ce critique intérieur ? Si vous vous êtes déjà dit “je devrai savoir” ou “je ne devrais pas dire ça”, alors vous comprendrez ce que je veux dire.

La connaissance de soi ne se limite pas à la collecte d’informations sur vous-même. 

Il s’agit également de prêter attention à notre état intérieur avec un esprit de débutant et un esprit ouvert. Notre réflexion est très bonne pour stocker des informations sur la façon dont nous réagissons à des événements spécifiques pour former une carte de notre vie émotionnelle. Ce modèle nous limitera à réagir d’une certaine manière lorsque nous rencontrerons des événements similaires à l’avenir.

La conscience de soi nous permet d’être conscients de ces schémas de pensée et de la manière dont nous réagirons à certaines situations. Il jette les bases de la confiance en soi, car nous savons qui nous sommes, comment nous nous sentons et ce que nous pourrions nous comporter.

Pourquoi ne nous connaissons-nous pas mieux ?

“La conscience des mots amène à la conscience de soi : à se connaître, à se reconnaître.” OCTAVIO PAZ

La capacité de surveiller nos émotions et nos pensées à tout moment est essentielle pour mieux nous comprendre, nous entendre avec nous et gérer activement nos pensées, nos émotions et nos comportements. Les personnes vraiment gênées ont tendance à agir consciemment plutôt que passivement, sont en bonne santé et ont une attitude positive envers la vie. Ils ont également des expériences de vie plus profondes et sont plus susceptibles d’être plus compatissants envers eux-mêmes et les autres. Alors pourquoi ne nous connaissons-nous pas mieux ?

Pilote automatique comme pour se brosser les dents, on ignore ce que nous faisons ou ressentons. C'est l'inverse d'avoir une conscience de soi.

Des études ont montré que près de la moitié du temps, nous fonctionnons sur le système du « pilote automatique », ou ignorons ce que nous faisons ou ressentons, parce que notre pensée erre ici et là. Pensez-y : à quoi devez-vous faire attention la dernière fois que vous vous brossez les dents ? Avez-vous pensé à la sensation des poils sur les gencives, à l’odeur du dentifrice ou au temps qu’il faut pour se brosser les dents ? Je ne pense pas.

Nous passons la plupart de notre temps sur ces pilotes automatiques parce que nous devons utiliser notre cerveau pour prendre des décisions. Nous ne passons pas de temps à réfléchir consciemment à la conduite pour nous rendre au travail parce que nous réfléchissons à ce que nous devons dire lors de la prochaine réunion budgétaire ou à qui nous devons répondre par e-mail.

En plus de l’errance mentale constante, le biais de confirmation affecte également notre capacité à avoir une compréhension plus précise de nous-mêmes. Le biais de confirmation nous amène à rechercher ou à interpréter des informations d’une manière qui confirme nos croyances sur certaines choses.

La troisième raison pour laquelle nous ne connaissons pas mieux notre situation est que nous refusons d’accepter les commentaires. Allez, admets-le. Personne ne souhaite recevoir de commentaires sur ses compétences ou son comportement. À quand remonte la dernière fois où vous étiez enthousiaste par l’évaluation des performances ? Probablement jamais. Mais la rétroaction est vitale pour notre conscience de soi, car nous ne vivons pas dans le présent. Nous avons besoin de cette perspective externe pour nous aider à soutenir ou à réfuter nos pensées et nos croyances sur nous-mêmes.

Comment améliorer sa connaissance de soi ?

Si nous voulons être plus confiants, nous devons d’abord apprendre à être conscients de nous-mêmes. La conscience de soi peut nous aider à nous entendre et à mieux gérer nos pensées, nos croyances, nos émotions et nos réactions. La conscience de soi est la base pour nous de construire la confiance en soi, car elle sépare la réalité de la perception. Si nous comprenons vraiment la vraie chose au lieu de croire en nos propres erreurs, nous serons plus confiants. Alors, comment améliorer la conscience de soi ?

Apprendre à se connaître, voilà toute la difficulté pour l’homme. JIDDU KRISHNAMURTI 

La première chose à faire est de pratiquer la conscience de soi. La pleine conscience se concentre uniquement sur le moment présent avec un esprit ouvert et un esprit ouvert d’une manière spécifique, sans jugement. C’est plus facile qu’il n’y paraît. Essayez ce qui suit : dressez la liste des activités que vous avez tendance à effectuer sur le pilote automatique : prendre une douche, aller au travail, manger. Ensuite, faites attention à ces activités tout au long de la journée. Qu’entendez-vous autour de vous ? Que voyez-vous et que ressentez-vous ? Si votre esprit continue de se tourner vers un autre esprit, veuillez le remettre à l’état actif. Si vous évaluez votre expérience, vous pouvez gagner des points bonus.

Vous pouvez développer des habitudes de pleine conscience en méditant et en tenant un journal. 

Ce sont deux excellents moyens d’améliorer la concentration, car les deux activités ne nécessitent que de vous concentrer sur une seule chose. La méditation peut vous aider à augmenter votre conscience des pensées errantes. Vous pouvez utiliser l’enregistrement guidé pour méditer ou vous concentrer sur la respiration. Le journal est particulièrement puissant, car il nous aide non seulement à traiter nos pensées, mais il nous permet également de nous sentir connectés avec nous-mêmes et de vivre en harmonie avec nous-mêmes. En laissant vos idées couler sur le papier, l’écriture peut également créer plus de marge de manœuvre.

5 façons d’augmenter la conscience de soi 

Maintenant, nous pensons à quelques exemples clairs de conscience de soi. Nous connaissons le sentiment d’embrasser la conscience de soi et de devenir plus élevé. Comment faire ? Que font nos personnages principaux en termes de pratique de la conscience de soi ? Il existe de nombreuses façons de développer et de pratiquer la conscience de soi, mais celles-ci sont les plus efficaces :

1. Pratiquez la pleine conscience et la méditation. 

La pleine conscience signifie être présent et prêter attention à soi-même et à son environnement à tout moment, plutôt que de se perdre dans ses pensées, sa contemplation ou ses rêveries. La méditation est une méthode pour concentrer votre attention sur quelque chose, comme la respiration, les mantras ou les sentiments, et permettre à votre esprit de dériver plutôt que de persévérer. Ces deux pratiques peuvent vous aider à mieux comprendre votre état intérieur et votre réaction aux choses. Ils peuvent également vous aider à déterminer vos pensées et vos sentiments et à éviter d’avoir des ennuis afin que vous ne puissiez pas vous contrôler.

3. Prenez le temps de réfléchir. 

La réflexion peut se faire de différentes manières (Y compris des journaux ; voir le conseil suivant) et peut être adaptée à votre réflexion personnelle, mais il est important de revoir vos pensées, vos sentiments et vos expériences. Les normes, là où vous échouez et où vous pouvez vous améliorer. Vous pouvez également considérer vos propres normes pour voir si elles vous conviennent. Vous pouvez essayer d’écrire un journal, de parler fort ou de vous asseoir tranquillement et de réfléchir, tout cela peut vous aider à réfléchir sur vous-même.

5. Demandez à celui que vous aimez. 

Je pense qu’il est essentiel que nous nous connaissions de l’intérieur, mais les commentaires de l’extérieur sont également utiles. Demandez à votre famille et à vos amis proches qu’ils pensent de vous. Demandez-leur de vous décrire et de voir ce qui vous convient et ce qui vous surprend. Réfléchissez bien à ce qu’ils disent et pensez-y dans votre journal ou de toute autre manière. Bien sûr, ne prenez pas les propos d’une personne pour parole d’évangile. Vous devez parler à d’autres personnes pour avoir une vue d’ensemble de vous-même. Rappelez-vous, en dernière analyse, ce qui compte le plus, ce sont vos croyances et vos sentiments !

2. Pratiquez le yoga. 

Le yoga est un exercice physique, mais c’est aussi un exercice mental. Lorsque votre corps s’étire et se plie, votre cerveau apprend la discipline, l’acceptation de soi et la conscience. Vous serez plus conscient de votre corps et de toutes les sensations qui apparaissent, et vous serez plus conscient de vos propres pensées et des pensées qui en découlent. Vous pouvez même combiner le yoga avec la pleine conscience ou la méditation pour améliorer la conscience de soi.

4. Tenez un journal. 

L’avantage d’un journal est qu’il vous permet d’identifier, de clarifier et d’accepter vos pensées et vos sentiments. Il peut vous aider à trouver ce dont vous avez besoin, ce qui vous tient à cœur et ce qui vous convient le mieux. Cela peut également vous aider à découvrir des choses dont vous ne voulez pas, des choses qui ne sont pas importantes pour vous et des choses qui ne fonctionnent pas pour vous. Les deux sont tout aussi importants. Que vous aimiez écrire des entrées fluides, des listes à puces ou des poèmes, écrire vos pensées et vos sentiments peut vous aider à devenir plus sobre et déterminé.about:blankArticles récents

Votre coach Pascale Garnier vous accompagne pour renforcer votre confiance en vous aidant à avoir une conscience de vous.
Rencontrez Pascale Garnier à Pelissanne.