La métamorphose est un changement que Pascale GARNIER peut vous aider à réaliser

La vie est un perpétuel changement

Faire face à la perte d’amis proches ou de membres de la famille est certainement le défi le plus difficile auquel nous avons déjà été confrontés. Lorsque nous perdons un conjoint, un frère, une sœur ou un parent, notre chagrin est tellement fort qu’il est indéfinissable. La perte est considérée comme une partie naturelle de la vie, mais le choc et la confusion de ce changement nous submergent sans prévenir. De longues périodes de tristesse ou de période dépressive peuvent survenir et s’ensuit souvent de l’anxiété, angoisse de ce qu’il pourrait advenir. 

La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre comment danser sous la pluie.  

Sénèque

Ce changement, le pire dans une vie, peut dans une certaine mesure être ressenti dans d’autres domaines : une activité professionnelle qui s’arrête, une relation qui se termine, le départ d’un enfant ou le changement des relations intersociales manifeste d’un deuil. 

Oui, la peine est là quand bien même l’objet de la souffrance diffère, et la pandémie COVID-19 a eu cet effet sur nos vies. Pendant cette période, nous avons tous ressenti des émotions négatives telles que l’anxiété, la tristesse, la dépression, la colère ou encore la solitude. 

La pandémie COVID-19 a exacerbé la crise démocratique dans le monde.

Les gouvernements perturbent les élections, les critiques ou la presse complexifient, le sens des responsabilités est appelé par tous mais tellement différent d’un être à l’autre. La démocratie est pourtant nécessaire pour protéger les droits de l’homme. Depuis la crise sanitaire, la situation de la démocratie et des droits de l’homme se sont détériorés dans 80 pays. Un gouvernement élu démocratiquement peu à tout moment prendre des décisions qui impactent nos libertés pour justement protéger l’Homme. 

Ceux qui ont la chance de trouver un emploi ont vu leurs bureaux fermés pour freiner la propagation du coronavirus, et leurs maisons ont désormais deux rôles en devenant leurs lieux de travail.

La pandémie a secoué les lignes et provoqué de nombreux changements
Chacun manifeste le stress différemment. Vous pouvez être plus en colère ou plus irritable, ou vous pouvez avoir l'air plus déprimé ou renfermé. Soyez gentil(le) avec vous-même : reconnaissez et acceptez que vous puissiez ressentir l'un de ces symptômes. Pour réduire le stress, essayez d'établir des routines et des structures dans votre vie quotidienne.

La société nous oblige à rechercher la perfection quand ce n’est pas faisable : c’est un symptôme qui provoque une surcharge mentale et un épuisement, donc le burn-out. 

Alors, comment devez-vous vivre les changements auxquels vous assistez durant une période comme celle-ci ? La vie est faite pour nous rappeler que nous ne sommes pas en contrôle de ce qui se passe autour de nous. 

Voyez le changement comme un perpétuel voyage  où l’on fait quelques escales qui peuvent amener à une routine. 

Bienvenue à bord d’une des innombrables chrysalides de vie

Changer ou évoluer pour vivre heureux

L’incertitude de demain ne doit pas envahir l’instant

L’année 2020 peut d’ores et déjà être qualifiée comme l’année des bouleversements et des changements sur le plan mondial. En effet, avec la crise sanitaire due au coronavirus, tous les pays se retrouvent bouleversés face à la gestion de cette crise. Au-delà des États, chaque personne est aussi atteinte à une échelle plus micro par cette situation. La crise sanitaire est devenue une crise économique mais aussi sociale. Avec son impact brutal sur la croissance et les marchés, la crise économique provoquée par le coronavirus rappelle la crise de 2008. Le chômage et les difficultés financières résultant de la crise économique mondiale avaient contribué aux grèves, manifestations et autres formes de protestation en France en 2008 et 2009.  

Souvenez-vous, de nombreuses personnes avaient pris part à des manifestations à travers le pays. Les difficultés économiques avaient entraîné des troubles sociaux généralisés. Douze ans plus tard, cette crise économique laisse encore des traces. Les entreprises les plus fragiles ont disparu et  les autres ont dû revoir  leur mode de gestion. Les entreprises qui ont survécu à la crise sont devenues plus solides, mais aussi un peu plus prudentes. Mais la crise économique provoquée par le coronavirus n’est pas comparable à celle de 2008. La crise actuelle vient d’un élément externe, un virus, touchant au fur et à mesure l’économie des pays qui se confinent. 

Retour sur les évolutions que nous accueillons depuis début 2020

La période de confinement pendant le COVID-19 à travers le monde a eu un impact significatif sur la santé économique des entreprises. Entre l’arrêt de l’activité pendant plusieurs mois, l’obligation de recourir au chômage partiel et le retour à un second confinement, la situation est encore instable. Pour de nombreux employés et gestionnaires, le confinement a considérablement changé la façon dont l’entreprise fonctionne. En effet, pour les entreprises jugées essentielles comme les magasins d’alimentation, les hôpitaux et tous les services publics, l’activité est restée la même.

Les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise.  

Jean Monnet

Cependant, les mesures de santé complémentaires mises en place au quotidien permettent d’accueillir des personnes sans risque. Mais pour toutes les autres activités jugées non-essentielles, sauf opportunité d’adaptation, cette période a marqué un arrêt de l’activité. Et ce, jusqu’à nouvel ordre. C’est à ce moment que les entreprises ont commencé à utiliser le télétravail. Grâce aux outils numériques, leur activité a pu se poursuivre. Face à la situation, les entreprises s’ajustent et proposent des missions adaptées au contexte. Ainsi, pour de nombreux secteurs, le contexte est le début d’un nouveau mode de fonctionnement, avec de nouveaux objectifs. Pour réussir à maintenir une activité et à générer des revenus, les activités se sont transformées et adaptées. Cela commence par des horaires plus flexibles et un nouvel environnement de travail. L’adaptation est le mot-clé pour faire face à ce changement. 

Lorsque tout change c’est le néant

Pascale Garnier est la pour vous accompagner en coaching

Le changement aussi bénéfique, soit-il, peut souvent être vécu comme négatif. L’absence de visibilité sur l’avenir peut provoquer un sentiment de vide. Quand une grande partie de ce que vous savez et dont vous êtes devenu dépendant sort par la fenêtre, c’est déconcertant. Pour certains, en particulier ceux qui souffrent d’anxiété, c’est plus que dérangeant. C’est une tempête de peur. 

Votre coach Pascale Garnier, est présente à tous les instants de votre vie. Dans le cadre d'un objectif d'amélioration de votre santé, bonheur, bien-être, relations aux autres : nous sommes votre allié de vie.