Vous vous dévalorisez ? Vous avez un esprit négatif et vous êtes entourés de personnes négatives Vous êtes perfectionnistes, vous ignorez et étouffez vos émotions négatives ? Alors vous êtes bien “tombés” ! Vous manquez de confiance en vous et je vais vous donner les clés pour acquérir cette confiance. 

Vous êtes à l’heure pour notre rendez-vous mensuel. Des conseils et des solutions d’experts qui vous permettront de résoudre vos problématiques sont pour vous.  L’intuition est une méthode puissante qui vous permettra d’entendre votre voix intérieure et qui vous guidera. Lorsque des circonstances vous mettent dans une situation d’inconfort, il faut arriver à écouter et faire confiance à sa petite voix intérieure. 

La confiance en soi 

Savez-vous que cette capacité est innée ? Alors comment peut-on trouver autant de personnes souffrantes de manque de confiance en soi ?

Avoir confiance en soi se formera grâce au coaching et développement personnel, votre formation vous aidera à acquérir cette notion qui vous mène vers le bonheur

Mais rassurez-vous, il n’y a pas de fatalité, on peut retrouver sa confiance en soi à tout moment à condition de changer certaines façons d’être et de faire. Certains assurent en manquer et se comportent avec aisance contrairement à d’autres qui n’arrivent pas à se décontracter en public. Peu importe sa forme, le manque de confiance en vous reste un frein à votre épanouissement personnel. 

Nous avons vu précédemment dans “Apprendre à faire confiance aux autres” les raisons pour lesquelles vous n’arrivez probablement pas à faire confiance aux autres ainsi que les solutions pour y remédier. L’enfance et la méfiance sont les facteurs de ce manque de confiance en les autres. En effet, la première relation que l’on établit est celle avec nos parents, si celle-ci est défectueuse ou se détériore, nous perdons instinctivement la notion de confiance  en tout le monde et le facteur de méfiance s’active. Se méfier de toutes les personnes que vous rencontrez n’est pas un défaut aux premiers abords mais il ne faut pas rater des expériences de vie et des relations qui pourraient vous enrichir et être pour vous source de bonheur.

Avoir confiance peut être un risque pour vous à prendre mais cela peut être aussi un challenge. La peur de l’échec et la déception générées sont normales mais ne doivent pas vous empêcher de vivre.Alors avant de vouloir “Apprendre à faire confiance aux autres” comme vu dans un article précédent, la priorité est de régler ce problème de  confiance en interne. 

Apprendre à avoir confiance en soi

Pourtant innée, les épreuves de la vie peuvent nous faire perdre confiance en nous. Je vous propose différentes étapes à suivre pour reprendre confiance en vous. 

  1. De quel manque de confiance en moi suis-je victime ?

On distingue quatres types de confiance différentes :

  • la confiance de base : appelée “sécurité intérieure” à savoir votre sentiment d’être à votre place.
  • la confiance en votre personne propre : vos sensations, émotions, capacité à affirmer vos désirs et vos besoins.
  • l’une en vos compétences : votre intelligence, vos talents et vos connaissances.
  • l’autre relationnelle : votre capacité à tisser des liens durables. 

Pour correspondre à votre/vos types de manque de confiance, je vous conseille de lister une vingtaine de qualités pour que vos yeux s’éclairent sur votre personnalité et les aspects positifs que vous avez du mal à voir. Si vous avez du mal à identifier vos qualités. Vous pouvez vous aider d’internet qui vous proposera une liste de qualités. Vous pouvez également demander aux membres de votre entourage de citer les qualités qu’ils reconnaissent en vous. Cette méthode vous permettra de vous rendre compte de ce qui vous constitue.

  1. Voulez-vous évoluer ?

Il est important que vous soyez conscient des conséquences négatives en vous afin d’être votre propre moteur de motivation. Posez-vous et analysez votre comportement et votre attitude afin d’identifier ceux qui sont créés par ce manque de confiance. Ensuite, observez de quelle manière cela vous affecte et vous limite dans vos plans (professionnel, familial, amoureux, amical.) Et terminez par vous focaliser sur vos difficultés pour trouver des solutions, les points à améliorer pour évoluer et les régler.

C'est avant tout un choix d'être aidé et suivre une formation de développement personnel, il faut vouloir le bonheur.

Le manque de confiance en soi est aussi un refuge ! Bien que le manque de confiance en soi crée un obstacle dans votre vie c’est peut-être aussi un choix. En effet, c’est un mécanisme que vous-même avez mis en place et qui peut vous arranger d’une certaine manière à certains moments même s’il est difficile de l’admettre.

Ce manque de confiance en soi peut aussi être bénéfique, vous pouvez vous dire “ce manque de confiance me permet de me construire une barrière et me protéger de ceux qui me feraient du mal” ou “de faire cette mission que je n’aime pas”.

Plusieurs possibilités se cachent derrière le manque de confiance en vous et qui ne vous dérange pas dans ces cas là. Voulez-vous vivre avec ce manque de confiance ou voulez-vous apprendre à vous faire confiance ? Ce manque de confiance qui vous empêche de vivre est-il plus bénéfique ?

  1. Comment restaurer votre sécurité intérieure ?

Les critiques et/ou des méchancetés gratuites, comme “Tu es nul, tu es incapable” ne vous définissent pas. Et même si quelqu’un vous le répète constamment, vous n’êtes pas ce que l’on dit de vous. Vous seul savez de quoi vous êtes capable et vous seul pouvez en juger. Ainsi vous avez un pouvoir sur ces phrases. Une fois entendues vous pouvez les rejeter directement. Si vous avez du mal à vous en débarrasser, je vous propose un petit exercice.

Vous pouvez vous les répéter. À bon escient bien sûr, dans votre tête ou à voix haute, vous pouvez accélérer ou ralentir le rythme de cette phrase en augmentant ou baissant le ton. Après avoir joué à ce jeu, vous vous rendrez compte que vous seul contrôlez ces phrases. Vous devez instaurer ou restaurer votre sécurité intérieure afin de ne pas réagir et remettre en doute vos capacités. Je vous conseille de pratiquer la respiration abdominale. C’est-à-dire respirer profondément plusieurs fois dans la journée, jusqu’au bas de votre colonne vertébrale.

Privilégiez cet exercice en mouvement lorsque vous marchez en pesant votre poids sur le sol. Vous pouvez effectuer cet exercice à plusieurs avec un contact physique afin de transmettre vos énergies. Le fait d’être touché ou de toucher quelqu’un prolonge votre conscience jusque dans le corps de l’autre.

  1. Par quel moyen vais-je m’accepter ?

S’accepter est une des clés du bonheur. Il est important d’avoir conscience que tout le monde a des défauts et qu’il convient de les accepter. Cela vous fait partie de vous. Ne pas les aimer et/ou les renier ne vous aidera pas à avoir confiance en vous. Vos défauts vous définissent et font partie de votre identité. Bien que vous ayez des défauts, il ne faut pas garder des comportements toxiques envers vous-même et autrui. Annoncer que vous êtes quelqu’un de rancunier et que vous l’acceptez ne vous rendra pas heureux.

Certains défauts ont plus d’impact que d’autres sur vous et sur les autres. La rancœur est un vilain défaut qui vous détruit plus de l’intérieur, qu’elle ne détruit autrui. Contrairement à l’impulsivité, qui est un défaut, qui a autant d’impacts sur vous et sur les personnes qui la subissent. Certains défauts doivent être contrôlés pour éviter de vous nuire et nuire aux autres. 

S'accepter est incontournable dans votre développement personnel pour atteindre le bonheur. Notion qui se développe lors de votre accompagnement vous évoluerez naturellement.

« Accepter ce qui ne peut être changé, modifier ce qui peut l’être et avoir la sagesse de distinguer l’un de l’autre ». 

Sans cela, vous n’arriverez pas à transmettre les bonnes énergies que vous voulez envoyer aux autres. En effet l’entourage peut percevoir des signaux que vous envoyez consciemment ou inconsciemment et ils y répondent. Lorsque vous êtes dans une optique négative, vous vous mettrez automatiquement en retrait. Les personnes autour de vous le ressentiront et n’auront pas envie de venir vers vous. La vie est un jeu à effet miroir, vous ne recevrez que ce que vous renvoyez. D’où l’importance d’acquérir une sérénité d’esprit. En créant des croyances sur vous, vous pourrez les retranscrire dans vos attitudes et comportements qui vous ouvriront des portes. 

  1. Comment acquérir l’état d’esprit qui me permettra d’avoir confiance en moi ?

Je vous conseille de prendre quelqu’un pour modèle, pour vous aider à prendre confiance en vous au début. Vous pouvez choisir une personne à qui vous aimeriez ressembler. Que ce soit quelqu’un de proche de vous ou quelqu’un de connu. Avec qui vous partagez les mêmes valeurs, la même façon de penser. Avoir confiance en soi c’est d’agir comme si c’était le cas même si vous ne le ressentez pas réellement. Vous aurez besoin encore d’apprendre à ne pas vous occuper du regard des autres. Restez focalisé sur vos objectifs. Sans être égocentrique, concentrez-vous uniquement sur ce que vous ressentez. Vous êtes en période de construction, vous n’avez besoin que de vous et de personne d’autre pour y arriver. 

Ensuite prenez soin de vous. Par exemple, vous pouvez prendre du temps pour votre physique en faisant du sport ou une diète. Ne tombez pas dans l’excès, ne mettez pas votre corps en danger. Vous pouvez également prendre du temps à faire une séance de soin du visage et corporel.

Faites l’effort de sourire. Le sourire est un des plus beaux signaux que vous pourrez renvoyer. Il vous fait paraître de bonne humeur, amical et chaleureux. Si vous n’y arrivez pas, détendez votre visage pour paraître calme et relaxé. Pour vous comme pour autrui, sourire vous fera du bien. Ainsi vous pourrez accueillir les compliments et les accepter de bon cœur. Le premier compliment que vous recevrez vous prouvera que vos efforts paient !

Reprendre confiance en soi pendant la journée 

Nous vous conseillons chaque jour de prendre un moment seule pour respirer. Essentiel pour votre équilibre et votre bien-être, la solitude permet de s’accorder une pause dans la journée. Pouvoir prendre le recul nécessaire et s’écouter est à privilégier. Ce petit temps sans être interrompu, est un moment pour vous réconforter et vous ressourcer. N’hésitez pas à vous faire plaisir ! Accordez-vous un petit délice. Quelque chose qui vous fera vous sentir bien et détendu. En parlant de détente, tenter peut-être l’expérience d’une activité de relaxation comme le yoga ou la méditation ? 

Afin de vous recentrer sur vous même, les pauses sont importantes dans la journée et sont conseillés pour votre bonheur journalier. Elément important pour votre développement personnel, ne les négligez pas.

Faites un bilan de votre journée ! Prenez cinq minutes d’introspection et posez vous les bonnes questions : “Ai-je atteint mes objectifs ?”, “Qu’est-ce qui m’a satisfait aujourd’hui ?”, “Que puis-je améliorer ?”, « Quel a été mon moment préféré ?” fonctionné pour vous dans la journée. Pour cela, vous pouvez écrire.

Tenez un journal dans lequel vous vous poserez vos questions et y répondrez. Vous pourrez également extérioriser vos ressentis et vos émotions par écrit pour les canaliser. N’oubliez pas d’avoir un regard positif sur vous-même et ce que vous faites afin de valoriser vos réussites et même vos échecs.

Ne vous faites pas de reproche, demain est un autre jour, vous pourrez recommencer et tenter de mieux réussir cette fois. 

Pour reprendre confiance en soi, vous devez vous fixer des objectifs simples et atteignables. Lorsque vous vous fixez des objectifs trop élevés et trop éloignés de vos capacités, vous aurez l’effet inverse. N’arrivant pas à les toucher du doigt vous serez votre propre démotivation. Vous devez vous rapprocher de vos objectifs en vous fixant des étapes à franchir. Ne soyez pas impatient, prenez le temps qu’il vous faut afin d’arriver à vos fins. Afin d’y voir plus clair et de pouvoir vous organiser efficacement. Vous pouvez lister les étapes par lesquelles vous devez passer pour y arriver ainsi que marquer les efforts à fournir. 

C’est également l’occasion de vous lancer de nouveaux projets. Tenter l’inconnu et prendre des risques sont les meilleurs moyens pour vous connaître, tester vos limites et vous surprendre. 

ZOOM sur Vannes

L'intuition est une méthode que Pascale Garnier propose lors de coaching. Elle vous accompagne dans votre développement personnel et vous aide à atteindre le bonheur.

Anne, 45 ans, divorcée depuis peu avec son ex-mari avec qui elle a partagé 25 ans de mariage et de vie commune, se retrouve seule face à la vie. Brisée et abattue par son divorce, elle n’a plus confiance en elle. Elle a perdu confiance en son propre nom et en son sens relationnel. J’ai rapidement compris qu’elle était perdue et qu’il fallait que je renoue la communication d’elle à elle-même. Nous avons alors commencé un travail d’écoute grâce à la pratique de l’intuition. L’important pour elle était avant tout de se retrouver et de s’écouter afin de reconnaître ses émotions pour pouvoir les assumer.

Difficile quand on sort d’un divorce et qu’on rentre dans la phase de déni et du sur-  contrôle de ses émotions. Après plusieurs séances à extérioriser ses sentiments grâce à sa voix intérieure. Anne a fini par avoir le visage plus éclairé et détendu. Dans la deuxième phase du travail, il faut mettre en lumière ses nouveaux besoins et la façon dont elle peut les affirmer pour rebâtir sa confiance relationnelle.

Pascale Garnier, coach personnel, vous propose son aide et des solutions à vos problématiques. Accompagnement, coaching, méthodes sont à la carte.