L'autorégulation, avoir une bonne maitrise de vos émotions. Pascale Garnier vous accompagne.
Pascale Garnier à Pélissanne.

Autorégulation 

L’autorégulation ou l’autogestion est l’un des trois domaines clés des compétences personnelles qui constituent l’intelligence émotionnelle. Elle concerne la façon dont vous vous contrôlez, comment vous gérez vos émotions, vos ressources internes et vos capacités. Cela inclut également la faculté de gérer les impulsions, celle d’être responsable de vos actions et de vous assurer que ce que vous faites est conforme à vos valeurs personnelles.

L’autorégulation se compose de cinq éléments :

  • Maîtrise de soi
  • Fiabilité
  • Conscience 
  • Adaptabilité 
  • Innovation

Maîtrise de soi 

Le self control ou la maitrise de soi aide à la régulation.

La maîtrise de soi n’est pas de dissimuler ou de cacher des émotions mais de les reconnaître et de les contrôler d’une manière appropriée pour une meilleure autorégulation.

Cela signifie que vous ne devez pas prendre de décisions irréfléchies ou réagir de manière excessive à la situation mais de plutôt rester calme et rationnel. Ainsi vous prendrez des décisions équilibrées en fonction de ce qui compte vraiment (et pas seulement basé sur ce que vous ressentez à ce moment-là). Les personnes ayant une bonne maîtrise de soi ont tendance à rester calme même sous la pression. Elles peuvent continuer à avoir des pensées claires et prendre de sages décisions.

Fiabilité et conscience

Lorsque vous réfléchissez, il est primordial d’avoir une vision positive de vous-même. Ne vous dites pas : « J’ai raté, je suis un perdant », gardez toujours les aspects positifs et analysez la situation de façon objective : « Je peux utiliser ces expériences pour apprendre et devenir une meilleure personne ».

La fiabilité et la conscience sont toutes les deux liées à un “bon” comportement, conforme à vos principes et à votre éthique. Votre capacité à maintenir votre intégrité, signifie que vous devez vous assurer que ce que vous faites est en total accord avec vos valeurs personnelles.

La sensibilisation est responsable de votre performance personnelle et veille à ce que l’autorégulation corresponde à vos capacités et à vos valeurs.

Adaptabilité 

L’adaptabilité s’acquiert par l’expérience du changement.

DANIEL JOUVE

L’adaptabilité est définie comme la flexibilité requise pour répondre aux changements. 

Le changement est difficile à gérer pour beaucoup d’entre nous. Quiconque a des contacts étroits avec les enfants reconnaîtra que modifier une routine est dérangeant et stressant pour les plus jeunes. La capacité à faire face facilement aux changements est une compétence très pratique, puisque la vie est semée d’événements qui perturbent le quotidien. En effet, si vous ne développez pas votre adaptabilité rapidement, les modifications qui surgiront dans votre vie personnelle seront toujours perçues de façon stressante et ce même à l’âge adulte.

Cependant, en comprenant ce qui se passe et en développant votre capacité à gérer le changement, ce dernier pourra être accueilli comme un risque à prendre plutôt qu’un problème.

Innovation

Acceptez des nouvelles idées et méthodes en innovant.

L’innovation, c’est accepter de nouvelles idées et méthodes pour l’autorégulation : 

  • Trouvez de nouvelles idées provenant de diverses sources
  • Soyez prêt à envisager différentes façons de résoudre le problème
  • Générez vos propres idées
  • Tenez-vous prêt à regarder les choses sous d’autres angles et à prendre le risque de penser

Conscience de soi

Êtes-vous le genre de personne qui prend des mesures immédiates et qui est convaincue qu’elle a choisi la bonne voie ? Où construisez-vous votre opinion parmi les suggestions de chacun avant de prendre des mesures pour atteindre votre objectif ? L’avis de vos amis, votre famille, vos guides spirituels, votre thérapeute, des inconnus à l’épicerie est-il primordial pour vous ? Il est possible que d’être une personne qui combine les deux comportements. Dans certains cas, vous êtes clair sur votre prochaine décision, mais quand il s’agit de choses importantes (comme trouver votre objectif de vie), vous ne semblez pas obtenir la clarté que vous recherchez.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’existe qu’une seule solution. Que vous pensiez avoir pris la mauvaise décision, le mauvais chemin ou les mauvaises mesures, vous êtes en capacité de répondre pleinement à vos besoins. Vous pouvez faire confiance à votre boussole intérieure qui grâce à la conscience de soi et à la recherche unifiée de l’âme vous guide sur la bonne voie. La conscience de soi est l’éveil de vos pensées, émotions, réactions et actions. C’est une connaissance approfondie de qui vous êtes et de ce qui vous motive dans la vie. Il est important de vous comprendre clairement et de connaître votre véritable identité. En particulier lorsque vous trouvez et atteignez vos objectifs ou réalisez vos plus grands rêves.

L’introspection unifiée est une méthode qui vous permet d’augmenter votre conscience de soi et de rendre votre voyage plus clair par la réflexion, l’écoute et l’action pour une meilleure autorégulation. Bien que simple, il faut du temps et de l’énergie pour cultiver cette puissante connaissance intérieure et une profonde confiance en vous-même.

La conscience des mots amène à la conscience de soi : à se connaître, à se reconnaître

OCTAVIO PAZ

Vous pouvez améliorer votre conscience de soi, grâce aux techniques suivantes qui vous permettront de définir clairement vos objectifs :

1. Soyez curieux de vous-même. 

Être curieux de vous même.

La première étape pour améliorer la connaissance de soi est de devenir vraiment curieux de soi-même.

Qui êtes-vous ? Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ? Quels sont vos espoirs, vos rêves, vos peurs et vos inquiétudes ? Qu’est-ce qui vous empêche de vous endormir la nuit ? 

  • Quand avez-vous été le plus enthousiaste, actif et énergique ? 
  • Dans votre travail, vous sentez-vous le plus engagé ou le moins énergique ? Pourquoi ? Que faites-vous ? 
  • Qu’est-ce qui est important pour vous dans votre travail ? Quelle est votre définition personnelle du succès ? 
  • Où êtes-vous incapable de réaliser votre avenir idéal ? 
  • Quels sont les moments de vie qui vous manquent ?

2. Prenez le temps de réfléchir. 

Prendre le temps de réfléchir pour avoir une bonne maitrise de vos émotions donc une bonne autorégulation.

Peut-être que la partie la plus importante du développement de la conscience de soi est de passer du temps à réfléchir. Vous pouvez commencer par les questions d’auto-apprentissage ci-dessus ou rechercher des conseils qui peuvent vous aider à commencer à rédiger un journal. En effet, c’est l’un des meilleurs moyens de connecter votre intuition et vos émotions. Le journal peut améliorer la connexion entre votre corps et votre esprit, car l’acte d’écrire changera vos pensées et vos sentiments sur la page, connectant ainsi votre monde intérieur à la réalité. Cette connexion est l’essence même de la conscience de soi. De plus, en enregistrant physiquement vos pensées et vos sentiments, vous pouvez les voir sous un nouvel angle. Ils n’occupe plus vos pensées, ce sont des mots sur papier que vous pouvez lire et analyser.

Le journal est un outil important pour améliorer la conscience de soi et vous donner du temps et de l’espace pour la réflexion. 

Un bon moyen d’y parvenir est d’écrire. La rédaction peut vous aider à comprendre ce que vous ressentez, surtout lorsque vous ne savez pas comment le décrire. Une fois que vous aurez géré vos sentiments, cela vous donnera une sensation de calme, car vous aurez répondu à vos besoins. La rédaction indépendante peut vous aider à trouver des solutions aux problèmes que vous rencontrez et à prendre du recul pour faire face à différentes situations. Pour commencer à écrire librement, il vous suffit d’oublier toutes les pensées négatives ou stressantes de votre esprit. Notez toutes les solutions que vous proposez ou tous les problèmes que vous voulez résoudre.

Lorsque vous avez terminé, veuillez relire tout le contenu que vous avez écrit, puis répondez aux questions suivantes : qu’en pensez-vous ? Avez-vous remarqué des thèmes ou des modèles dans l’écriture ? Comment vous sentez-vous lorsque vous lisez ces mots ? Avez-vous appris des choses que vous ne saviez pas avant de faire cet exercice ? Comment allez-vous ?

3. Écoutez à l’intérieur et à l’extérieur. 

Écouter après réfléchir, pour avoir une bonne autorégulation.

Après avoir passé du temps à réfléchir, le moment est venu de se taire et d’entendre. Écoutez d’abord vers l’intérieur, puis vers l’extérieur. Le journal et la méditation sont des outils spirituels importants pour la réflexion personnelle. Vous pouvez continuer à développer votre sagesse intérieure à travers les prières, les mantras, la lecture des écritures spirituelles ou la pratique des cartes de tarot. Fondamentalement, l’introspection se réfère à prêter attention aux signes, aux informations, aux expériences et aux émotions du moment actuel. Il est enraciné dans l’attention et l’existence. Tout ce que vous avez à faire est de travailler votre intention pour atteindre l’autorégulation. 

4. Prenez des décisions basées sur des valeurs. 

Les valeurs font partie de nous, définissez vos valeurs fondamentales et prenez des décisions basé sur celles-ci pour vous aidez à arrive à une autorégulation.

Les valeurs personnelles sont vos croyances fondamentales dans la vie. Elles guident votre comportement, vos décisions et vos actions. Elles vous donnent aussi un sentiment d’utilité et vous rappellent ce qui est important pour vous et ce que vous voulez dans votre vie. Lorsque vous connaissez ce qui vous tient à cœur, vous pouvez suivre ces valeurs. Cela vous apportera un plus grand sentiment d’accomplissement, une plus grande clarté et une meilleure conscience de soi.

Les valeurs vous rappellent qui vous êtes : une personne dans le monde ?

Ce sont des guides doux qui peuvent nous aider à choisir des actions qui correspondent aux objectifs que nous voulons vraiment. Il s’agit de la prise de décision basée sur les valeurs. Pour faire des choix basés sur vos principes, vous devez d’abord savoir les déterminer. Remémorez-vous, dans un premier temps, l’époque où vous avez été le plus heureux, le plus fier ou le plus épanoui : que faisiez-vous ? Qu’est-ce qui causait ces sentiments ?

Prenez un journal et notez comment vous percevez vos valeurs dans votre vie quotidienne. 

Essayez de faire cet exercice une fois par jour chaque semaine pour découvrir les décisions ou les actions que vous prenez au travail et les thèmes/modèles de votre vie personnelle. Où prenez-vous des décisions basées sur vos valeurs ? Comment vous sentez-vous lorsque vous faites des choix sans tenir compte de vos propres principes ? Lorsque vous chercherez à atteindre vos objectifs, pensez à relire ces valeurs pour voir si vos actions sont en adéquation avec ces dernières. Par exemple, si l’une de vos valeurs est l’intégrité, vous pouvez vous poser comme question : que ferait la personne la plus honnête de mon entourage ? Si l’une de vos valeurs est la relation, demandez vous : comment pouvez-vous obtenir le soutien dont vous avez besoin pour avancer ?

Lorsque vous comprendrez mieux comment vos valeurs reflètent et façonnent votre vie, vous commencerez à trouver un ajustement naturel dans les choix que vous prenez. Vous ne vous sentirez plus mal à l’aise lors d’une prise de décision, puisque vous agirez en connaissance de cause et vous commencerez à trouver plus de mobilité sur votre propre chemin.

5. Agissez en concert. 

Rappelez-vous et ressentez l'union qui se crée lors d'un concert, agissez avec union dans toute vos actions.

La vraie clarté vient du réglage de l’action. Qu’est-ce qu’une action unifiée ? Tous les agissements que vous entreprendrez seront alignés sur vos objectifs, forces, valeurs ou buts que vous souhaitez atteindre. Lorsque vous agissez, que vous le réalisiez ou non, vous recevrez immédiatement des commentaires. Ces retours vous indiqueront si vous souhaitez poursuivre ces étapes ou prendre une autre direction. Parfois, nous devons utiliser des méthodes difficiles pour obtenir la clarté dont nous avons besoin pour l’autorégulation.

Pas d’inquiétude, vous ne passerez pas toujours par des méthodes difficiles. Parfois, lorsque vous agissez et recevez immédiatement des commentaires positifs. Que ce soit de la personne que vous servez ou venant de votre sagesse intérieure. Après avoir franchi cette étape, veuillez faire attention à ce que vous ressentez – vous voyez-vous poursuivre cette action ? Ces retours, ces sentiments, sont les données dont vous avez besoin pour augmenter votre conscience et rester clair sur la route à emprunter de l’autorégulation.

Pascale Garnier vous accompagne pour l'autorégulation qui vous amène à votre bien-être et vous apporter du bonheur.
Rencontrez Pascale Garnier à Pelissanne.